Tahiti Infos

Un centre de pieu au Tahara’a en 2023


Un centre de pieu au Tahara’a en 2023
Tahiti, le 27 novembre 2021 – L’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours a donné vendredi le premier coup de pelle pour la construction de son centre de pieu de Mahina. Un bâtiment de 1 350 mètres carrés qui prévoit d’être inauguré au premier semestre 2023 sur le plateau du Tahara’a.
 
C’est l’un des plus beaux terrains de la côte Nord de Tahiti, en bordure Est du plateau du Tahara’a au surplomb de la baie de Matavai sur une parcelle de 2,5 hectares. Dans 17 mois, ce site doit accueillir le centre de pieu de la circonscription mormone de Mahina. Pour la Polynésie, ce sera le 56e immeuble à vocation cultuelle ou administrative à mettre au crédit du parc immobilier de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours. 
Une marche en avant qui n’a pas manqué d’être ponctuée, vendredi, bien qu’en comité réduit, par une cérémonie du premier coup de pelle. Un événement symbolique placé sous la houlette du président de la région Pacifique de l’église mormone, Elder K. Nattress, spécialement venu d’Utah pour l’événement. 

"Le Covid est toujours dans le coin. Nous n’avons pas eu la possibilité d’inviter tous ceux qui auraient aimé participer à cette cérémonie", a noté vendredi Emile Aumérand, le président du pieu de Mahina. "Mais nous ne manquerons pas de les inviter pour l’inauguration."
Au premier semestre 2023, le centre de pieu trônera sur le plateau du Tahara’a. Un bâtiment de 1 350 mètres carrés, construit de plain-pied au milieu d’un vaste espace gazonné, entouré de parkings et de plateaux sportifs. Il accueillera notamment une chapelle, destinée aux paroisses de Tuauru et de Haapape pour les cultes du dimanche. Des espaces pour les activités pédagogiques de la communauté aussi : salles de classe pour les cours de l’école du dimanche, les séances hebdomadaires du Séminaire, pour les 11-17 ans et les cours de l’Institut. Lieu de culte et de rencontre des 2 500 fidèles de Mahina, Papenoo et Tirarei, il sera en outre le siège administratif du pieu.
 
Voisinage hôtelier
 
Reste que si les Mormons ont acquis en 2016 un bon tiers du plateau du Tahara’a, une parcelle bien plus vaste de 10 hectares est aujourd’hui propriété du groupe City. Le groupe immobilier projette d’y implanter un complexe hôtelier d’une centaine de chambre ainsi que des résidences privées de standing, un centre commercial, des restaurants et des zones de de loisirs. "Nous sommes heureux d’avoir des voisins", assure Noëline Parker. La responsable de la communication de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours assure d’ailleurs que le futur centre de pieu restera ouvert au public. Moyennant le respect de certaines règles : pas d’alcool sur le site, pas de cigarettes. "En dehors de ça, tout le monde peut venir et participer aux activités proposées. Les cultes du dimanche sont ouverts à tout le monde."

Bora Bora et Taravao à suivre
 
L’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours rassemble une communauté de 28 000 membres en Polynésie, répartis sur 96 congrégations et onze pieux, équivalents mormons de l’arrondissements pour l’église protestante ou du diocèse, chez les catholiques. L’île de Tahiti compte l’essentiel de la communauté, avec ses neuf pieux. 
 
Le dernier centre de pieu construit pour ses fidèles a vu le jour en 2018 à Papehue, Paea. Le prochain sera édifié à Bora Bora, courant 2022, avant celui de Taravao pour lequel une cérémonie du premier coup de pelle est prévue en fin d’année prochaine. 
Un centre de pieu au Tahara’a en 2023

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Samedi 27 Novembre 2021 à 19:45 | Lu 1253 fois