Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Un cas de dengue 2 à Mahina



Un cas de dengue 2 à Mahina
PAPEETE, le 11 février 2019. Des opérations de lutte contre les moustiques par insecticide auront lieu à partir de demain dans le quartier Pugibet à Mahina. Un cas de dengue 2 a été identifié ce week-end.


A la suite de la détection, le dimanche 10 février, à Tahiti, d'un porteur de dengue de type 2 en provenance de Nouvelle-Calédonie, des opérations de lutte contre les moustiques par insecticide sont prévues dans le quartier Pugibet (voir plan ci-dessous). Quelques recommandations sont aussi fournies dans l'avis de passage qui l'accompagne. Ces informations sont par ailleurs diffusées en porte-à-porte sur place avec l'aide de la commune de Mahina.

Les traitements insecticides sont prévus ce mardi 12 février et le vendredi 15 février à partir de 6 heures du matin. Ils peuvent être repoussés en cas de pluie ou de vent forts. L'objectif de ces traitements est d'éviter la diffusion de la dengue de type 2.

La dengue 2 n'a pas circulé en Polynésie française depuis l'an 2000. En conséquence la population est faiblement immunisée. L’introduction du sérotype DENV-2 sur le territoire peut être à l’origine d’une épidémie de grande ampleur.

Le moustique Aedes aegypti est le principal vecteur de la dengue. Le virus se transmet à l’homme par la piqûre des femelles infectées. Après une incubation de 4 à 10 jours, un moustique infecté peut transmettre le virus tout le reste de sa vie.

L’être humain infecté est le principal porteur du virus ; il permet sa prolifération et sert de source de contamination pour les moustiques qui ne sont pas encore infectés. Les sujets infectés par le virus de la dengue peuvent transmettre l’infection (pendant 4 à 5 jours et au maximum 12 jours) par l’intermédiaire des moustiques du genre Aedes après l’apparition des premiers symptômes.

Si vous habitez dans la zone traitée ou à proximité et que vous ressentez une forte fièvre dans les semaines qui viennent, consultez rapidement un médecin, et signalez lui que vous habitez dans la zone et protégez-vous des piqûres de moustiques.



La dengue et ses sérotypes

Pour rappel, la dengue est une infection virale transmise par un moustique. Elle provoque un syndrome grippal. Il n’existe pas de traitement spécifique contre la dengue. La prévention repose sur des mesures efficaces de lutte anti-vectorielle (destruction du vecteur de transmission et donc du moustique) et de protection individuelle. Il existe des cas de dengue sévère, dite dengue hémorragique.

Il existe quatre sérotypes de dengue : la dengue 1, la dengue 2, la dengue 3 et la dengue 4. L’un n’étant pas plus dangereux que l’autre. Les sérotypes d’un même virus sont des parents. Ils présentent d’infimes différences, mais ces différences sont reconnues par les organismes contaminés (l’homme notamment). De ce fait, un individu réagit en présence de chaque sérotype. Mais il ne réagit qu’une seule fois, lors de la première contamination. Un individu qui a "eu" la dengue 1 est protégé à vie contre la dengue 1. Il est "immunisé". Il possède des anticorps (les cellules qui détectent et neutralisent les intrus) spécifiques au stéréotype rencontré. Cela fonctionne de la même façon pour les quatre sérotypes.

le Lundi 11 Février 2019 à 16:09 | Lu 1419 fois

Tags : SANTE




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net