Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



USA: un lycéen sur cinq abuse des médicaments délivrés sur ordonnance


WASHINGTON, 3 juin 2010 (AFP) - Un lycéen américain sur cinq a déjà abusé de médicaments qui sont théoriquement uniquement délivrés sur ordonnance, y compris des analgésiques puissants comme l'OxyContin et le Percocet, selon une étude publiée jeudi


USA: un lycéen sur cinq abuse des médicaments délivrés sur ordonnance
Les adolescents blancs sont les plus nombreux à avouer faire un usage abusif des médicaments censés être délivrés sur ordonnance: 23% avouent avoir déjà pris, sans l'aval du médecin, de l'OxyContin et du Percocet, mais aussi du Xanax, un anxiolytique, ou de la ritaline, utilisée pour traiter les troubles de l'attention et l'hyperactivité.

Selon cette étude des Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), réalisée en 2009 auprès de 16.000 lycéens, la proportion est de 17% chez les élèves hispaniques et de 12% chez les élèves noirs.

L'étude révèle aussi que près des trois quarts des adolescents étudiés avaient déjà consommé de l'alcool et plus du tiers (37%) de la marijuana, tandis que 6,4% avaient consommé de la cocaïne, près de 7% de l'ecstasy et 4% des méthamphétamines.

"Certains peuvent penser à tort que les médicaments délivrés sur ordonnance sont plus sûrs que les drogues illicites, mais leur mauvaise utilisation peut avoir des effets graves sur la santé et mener à la dépendance et à la mort", met en garde Howell Wechsler, directeur du département de la santé scolaire et des adolescents au sein des CDC.

Les données de l'étude proviennent d'une enquête baptisée National Risk Behavior Survey (YRBS), menée tous les deux ans depuis 1991. La question sur l'usage des médicaments sur ordonnance a été posée pour la première fois dans l'enquête de 2009.

L'enquête, qui se penche plus généralement sur les conduites à risques, révèle aussi que parmi les adolescents et les jeunes adultes, un sur dix utilise rarement, voire jamais, la ceinture de sécurité.

Plus du quart des adolescents interrogés ont dit avoir conduit un deux-roues à moteur au cours des 12 mois ayant précédé l'enquête, mais parmi eux, seuls un tiers environ portaient un casque.

Un jeune Américain sur 10 a reconnu avoir conduit une voiture après avoir bu de l'alcool, et 28% ont dit avoir été passagers dans une voiture conduite par quelqu'un qui avait bu.

Près d'un sur cinq a dit avoir eu en main une arme à feu, un couteau ou une matraque au moins une fois dans les 30 jours précédant l'étude, et près de 6% ont avoué avoir apporté une arme à feu à l'école.

kdz/cel/eg

Rédigé par AFP le Jeudi 3 Juin 2010 à 07:13 | Lu 272 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies


















ranktrackr.net