Tahiti Infos

Tu'iro'o en hommage à Esther Tefana


TAHITI, le 7 avril 2022 - La Diva polynésienne, Esther Tefana, va être mise à l'honneur par des chanteurs, musiciens mais aussi danseurs le 29 avril place To'atā. Cette grande dame de la chanson reste un symbole du Tahiti Belle époque.

De nombreux artistes participent au 4e concert Tu'iro'o prévu le 29 avril prochain. Ils sont chanteurs, musiciens, danseurs… et ils rendront hommage à une diva de la chanson polynésienne. Une femme qui a marqué le Tahiti belle époque. "Ce grand événement ne sera pas l'occasion de nous rendre compte de son importance alors qu'elle nous a quittés il y a tout juste un an", explique Frédéric Cibard du Conservatoire artistique de la Polynésie française (CAPF). "Il est l'occasion de dire qu'elle est toujours là."

"Je me sens privilégié"

La direction artistique du spectacle a été remise à Peterson Cowan, le "ténor tahitien". Il est professeur au CAPF et affirme "prendre un grand plaisir à ce projet. Tous les artistes donnent leur temps, leur cœur et le savoir-faire pour sa réussite."

Peterson Cowan chantera le jour J ainsi que Teiva LC, Andy Tupaia et Loïc Tehaeura. Ils représenteront également tous les grands chanteurs ayant évolué auprès de la diva, dans des duos inoubliables. "Je me sens privilégié d'être là, de participer à un tel événement. Esther Tefana est partie trop tôt, nous allons pouvoir la célébrer comme elle le mérite." Élise Tahua, Maire Arai, Sabrina Laughlin et Teura Taputuarai seront également sur scène pour reprendre les titres de la diva. Pour Teura Taputuarai, Esther Tefana était "une femme au grand cœur qui nous a laissé énormément de souvenirs, ses paroles sont chargées d'émotion, c'est un pilier de la chanson polynésienne".

Pour les accompagner, deux musiciens ont été invités à rejoindre cette distribution inédite : Michel Poroi à la guitare et Maruarii Ateni au 'ukulele et deux choristes du Conservatoire : Heiarii Boosie et Marita Gilmore. Des danseurs du conservatoire seront eux aussi sur scène pour participer à l'hommage.

Cette édition spéciale accueillera pour la première fois l'orchestre symphonique du Conservatoire dirigé par Frédéric Rossoni. Il a effectué un travail spécial de réécriture mélodique des chansons, correspondant au ton de voix des artistes engagés. Une fois ce travail réalisé, les chanteurs ont été progressivement invités à une série de répétitions au Conservatoire, alors que l'orchestre répétait depuis le mois de septembre dernier.

Bercée par la musique

Née dans une famille de musiciens, Esther a été bercée par les envolées de l'accordéon de son père Ladis Tefana dit "Papillon". Elle a enregistré son premier 33 tours, "Anu Anu" et sa première chanson, no To'u nei Tino en 1964, à l'âge de 15 ans et demi... puis chez Gaston Guilbert. À 20 ans, elle était sur la scène du Moana Nui, avec les "Super Boys" et au Matavai, avec les célèbres "Barefoot Boys". Durant ses quarante ans de carrière, elle a réalisé 27 albums.

Elle avait pour idoles Dean Martin et Andy Williams, Nat King Cole, Jean Sablon ou Jacqueline François. Elle a rencontré Sammy Davis Jr, Line Renaud, Tom Jones... Esther Tefana, grande dame de la chanson et ambassadrice du fenua a voyagé partout dans le monde. Lors du concert, le public pourra découvrir des photographies prises à différents moments de sa vie ainsi que des témoignages et anecdotes. Un bon moyen de s'immerger pour quelques heures dans son univers et de (re)vivre la Belle époque.

Les concerts Tu'iro'o s'inscrivent dans le temps

L'idée des concerts Tu'iro'o est de mettre à disposition des artistes polynésiens la scène de To'atā trop souvent réservée aux artistes internationaux. Faire face aux coûts de la salle n'étant pas le seul enjeu car il faut également organiser la billetterie, la communication, l'accueil et le placement en salle,… Un challenge que peu d'étoiles locales peuvent relever seuls. C'est ainsi que les concerts Tu'iro'o sont nés : ils proposent au grand public un rendez-vous annuel, porté par la Maison de la Culture. Le premier du genre a eu lieu en septembre 2019. Ils mettaient à l'honneur les belles voix féminines des années 80-90.

Pratique

Le 29 avril à To'atā à 19h30.
Tarif à partir de 1 500 Fcfp.
En vente sur place au guichet unique de la Maison de la Culture et en ligne.

Contacts

Tél. : 40 544 544
FB : Maison de la Culture de Tahiti
Site internet Maison de la culture.

Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 7 Avril 2022 à 16:58 | Lu 817 fois