Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Trophées du Sport 2018 – Henri Burns, sportif préféré des Polynésiens


La cérémonie des Trophées du sport 2018 s’est déroulée ce jeudi soir au Grand Théâtre de la Maison de la culture. C’est Henri Burns qui a remporté le Grand Prix du public, grâce aux votes cumulés des bulletins découpés dans Tahiti Infos, des SMS et des votes sur le site de Tahiti Infos. Raihau Maiau et Anne Caroline Graffe s’imposent dans les catégories « meilleurs athlètes » désignées par le jury. Cette grande fête du sport polynésien s’inscrit désormais dans la durée grâce à un succès grandissant.


Michel Bourez et Henri Burns
Michel Bourez et Henri Burns
C’était une soirée à ne pas rater…La cérémonie de remise des prix des Trophées du sport 2018 s’est déroulée ce jeudi soir au Grand Théâtre de la Maison de la Culture. Gratuite pour le public, la cérémonie des Trophées du sport est proposée par Présidence du Pays en partenariat avec Tahiti Infos, Air Tahiti Nui, Polynésie la 1e et la Pacifique des Jeux.
 
La soirée, présentée avec brio par Maruki Dury et Vaimiti Teiefitu, était retransmise en direct sur Polynésie la 1e. L’organisation  de l’événement a été confiée à l’agence Exotic Garden. De nombreuses animations étaient proposées à cette occasion.  Une fan zone accueillait le public à l’extérieur du Grand Théâtre : le public a pu s’essayer au Segway, admirer une exposition de photos et découvrir les stands des partenaires. La cérémonie elle-même a été agrémentée de shows d’une très grande qualité : danses marquisiennes, danse moderne avec les « All In One », les performances sportives émouvantes des « enfants du sport », un medley proposé par le groupe Pepena, des pom-pom girls, un spectacle de Haka, bref, de quoi régaler largement les spectateurs.
 
Après un mois de concours, le public avait hâte de connaître enfin les résultats des délibérations du jury ainsi que le nom du gagnant du Grand Prix du public. C’est l’adepte d’arts martiaux Henri Burns qui a gagné, dans un carré de résultats très serré, ce Grand Prix du public est déterminé par le cumul des votes internet, papier et SMS du concours. Henri Burns (voir encadré) était en lice avec 17 autres candidats.

Le discours du Président du Pays
Le discours du Président du Pays
La sélection des nominés a été faite en fonction des performances réalisées par les athlètes tout au long de l’année 2017. Et à ce jeu là, c’est Raihau Maiau qui remporte le prix du meilleur athlète élite grâce à son titre de champion de France de saut en longueur. Du côté des femmes, c’est Anne-Caroline Graffe qui remporte le prix de la meilleure athlète féminine grâce à ses médailles en Pologne, en Serbie, en Grèce, à Paris lors de divers tournois internationaux de taekwondo.
 
Dans la catégorie « performer », la catégorie des athlètes qui ne sont pas sur la liste des athlètes de haut niveau du Pays, le lauréat est le rameur de Shell Va’a Kévin Céran-Jérusalémy. Il s’est illustré en 2017 en remportant le Aito ainsi que les premiers championnats du monde de va’a marathon. Le choix du jury dans cette catégorie a été particulièrement difficile, Kévin Céran Jérusalémy s’imposant avec une voix d’écart devant Cédric Wane.
 
Du côté des espoirs, c’est sans surprise Kauli Vaast qui s’impose grâce à son titre de champion d’Europe de surf obtenu dans le circuit professionnel U18 proposé par la World Surf League. Agé alors seulement de 15 ans, il a pu battre des concurrents de 17 ans, ce titre fait de lui un surfeur à l’avenir très prometteur, aussi à l’aise sur les vagues de plage que sur celles de récif.

Albert Moux et Georgy Adams
Albert Moux et Georgy Adams
La judokate Rauhiti Vernaudon remporte quant à elle le prix du meilleur espoir féminin grâce à son titre de vice-championne de France junior. Elle est désormais en sport-études à l’Insep et est, elle aussi, promise à un bel avenir sportif malgré son manque de moyens initial.
 
Pour clore les résultats de ces cinq catégories, on peut déplorer l’absence sur scène de Raihau Maiau, Anne Caroline Graffe, Rauhiti Vernaudon et Kévin Céran Jérusalémy - qui furent cependant représentés - mais c’est sans doute le prix à payer pour le virage vers le haut niveau entrepris par le concours depuis 2017. Les lauréats ont tout de même adressé des messages vidéo à l’attention du public.
 
Plusieurs prix spéciaux ont également été remis : le prix spécial Tahiti Infos a été remis au basketteur Georgy Adams, cadre technique de la fédération tahitienne de basketball et surtout figure du sport polynésien revenu à Tahiti après une carrière de joueur puis d’entraineur exceptionnelle dans les plus grand clubs métropolitains comme Monaco, Antibes, Limoges ou Villeurbanne.

Gérald Prufer et Elise Maamaatuaiahutapu
Gérald Prufer et Elise Maamaatuaiahutapu
Le prix de l’ambassadeur sportif Air Tahiti Nui a été remis à Vahine Fierro qui, rappelons-le, fut la lauréate du prix du meilleur espoir féminin en 2017. Elle est actuellement en déplacement à l’étranger pour une compétition.
 
Le prix spécial Polynésie la 1e a été remis a Elise Maamaatuaiahutapu, présidente du comité organisateur d’Hawaiki Nui Va’a et le prix spécial Pacifique des Jeux a été remis à Teva Plichart, le skipper de Trésors de Tahiti, équipage nominé dans la catégorie « meilleure équipe homme ».
 
Dans la catégorie « meilleure équipe homme » justement, ce sont les Tiki Toa qui s’imposent grâce à leur titre de vice-champion du monde de beach soccer acquis aux Bahamas courant 2017. Extraordinaires de longévité, ils se positionnent une fois de plus au top du sport polynésien grâce leur énergie particulière et leurs résultats flamboyants.

Guillaume Reynaud et Tamanui Mahuta
Guillaume Reynaud et Tamanui Mahuta
 
Ce sont les jeunes filles de la sélection de Tahiti de beach volley qui remportent la catégorie « meilleure équipe femme » grâce à leur médaille d’argent obtenue lors des championnats scolaires de beach volley, dans la catégorie U14.
 
La catégorie « Best Event » a été remportée par le Ronde Tahitienne représentée par Benoit Rivals qui a su se montrer particulièrement dynamique lors du développement de cet événement sportif, éco-touristique et solidaire, en attirant des parrains prestigieux, en proposant des packages touristiques et en incluant des sportifs handisport.
 
C’est justement Tamanui Mahuta qui remporte la catégorie handisport grâce à son titre de vice-champion de France cycliste 2017. Le handisport était ainsi également à l’honneur avec au total quatre athlètes nominés pour un vainqueur.

Michel Sommers, Benoit Rivals et Cécile Tiatia
Michel Sommers, Benoit Rivals et Cécile Tiatia
De nombreuses personnalités étaient présentes, notamment les parrains vainqueurs de l’édition précédente comme Michel Bourez, Dany Gérard, Hinatea Bernadino…La grande famille du sport était ainsi en communion grâce au public dans la salle, grâce aux sportifs nominés des diverses disciplines, grâce au direct TV et internet qui a permis à ceux qui sont loin de profiter de la fête.
 
Avec plus de 12 000 votants au total, la victoire d’Henri Burns s’est jouée à très peu de chose. La participation aura été plus importante que jamais, les athlètes et leurs fans ont joué le jeu et l’organisation les remercie. Rendez-vous l’année prochaine pour l’édition 2019 de ce concours qui devrait être vraisemblablement reconduit. SB

La photo de famille...
La photo de famille...
Henri Burns
 
Henri Burns est un jeune polynésien issu d’une condition sociale modeste. Il a grandi en passant d’une famille d’accueil à une autre. Cela ne l’a pas empêché de se construire et d’être devenu un jeune homme avec des valeurs, apprises grâce à sa passion pour les arts martiaux. Médaillé d’or en 2016 aux Océania de lutte, Henri est insatiable. Cette année 2017 a été importante pour lui. Il s’est intéressé à la nutrition en réussissant à perdre plus d’une quinzaine de kilos. Il a pu remporter une double médaille d’or au Tournoi de Paris en jiu jitsu brésilien. Il a remporté également son combat contre le champion d’Europe de kickboxing fin 2017…Australie, Nouvelle Zélande, Las Vegas, Dubai, Paris…Il enchaine les voyages et les sessions training. Il a réussi à se faire un nom en Polynésie. Rien ne semble pouvoir l’arrêter…Malgré une situation initiale difficile, il a pu, grâce au sport, se construire un avenir…

Kauli Vaast élu meilleur espoir
Kauli Vaast élu meilleur espoir

Les résultats :

Meilleur athlète homme « Elite »

Raihau Maiau ATHLETISME

 

Meilleur athlète homme « Performer »

Kévin Céran-Jérusalémy VA’A MARATHON

 

Meilleure athlète femme 

Anne Caroline Graffe TAEKWONDO 

 

Meilleur espoir homme 

Kauli Vaast SURF 

 

Meilleur espoir femme

Rauhiti Vernaudon JUDO 

 

Meilleure équipe homme 

Tiki Toa BEACH SOCCER 

 

Meilleure équipe femme

Sélection de Tahiti BEACH VOLLEY

 

Best Event 

Ronde Tahitienne CYCLISME

 

Handisport

Tamanui Mahuta CYCLISME

 

Grand Prix du public

Henri Burns KICKBOXING


Thierry Ariiotima avec les Tiki Toa
Thierry Ariiotima avec les Tiki Toa

Michel Monvoisin et Heimiti Fierro
Michel Monvoisin et Heimiti Fierro

Maureen, la sœur de Raihau Maiau, est montée sur scène
Maureen, la sœur de Raihau Maiau, est montée sur scène

Les parents d'Anne Caroline Graffe étaient là également
Les parents d'Anne Caroline Graffe étaient là également

Rédigé par SB le Vendredi 16 Février 2018 à 01:44 | Lu 4396 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI