Tahiti Infos

Trophée de l’amiral : Shell va’a prendre sa revanche


Air Tahiti, une équipe de la catégorie entreprise qui a remporté l’édition 2023 du Trophée de l’amiral.  Archive Tahiti Infos
Air Tahiti, une équipe de la catégorie entreprise qui a remporté l’édition 2023 du Trophée de l’amiral. Archive Tahiti Infos
Tahiti, le 14 mai 2024 - Les membres du Cercle mixte interarmées de Tahiti ont annoncé ce mardi la 21e édition du trophée de l’amiral. Gagnée par Air Tahiti l’année dernière, Shell Va’a, trois fois championne consécutive de l’événement mais absente de l’édition 2023, compte bien remettre les pendules à l’heure en 2024. Face à 120 pirogues, en mixtes, entreprises ou en para va’a, les ‘aitos en rouge feront tout pour récupérer “leur” trophée ce samedi, à coup de rame.

Le trophée de l’amiral, c’est un des points d’orgue de l’année”, glisse un homme en treillis lors de cette conférence de presse. Et comment. Au bout de 21 ans d’existence, la compétition s’est aménagé une place particulière dans le calendrier fédéral des compétitions de va’a. Organisée par les Forces armées en Polynésie Française, c’est la troisième étape sur les huit du championnat d’endurance en V6. Au départ de la baie de Taaone, trois parcours (22, 18 et 12 kilomètres) pour les différentes catégories partent en direction de la pointe Vénus puis du Motu Martin. Les compétiteurs y voient l’occasion de grapiller des points dans le classement du championnat V6, mais aussi de s’entraîner pour la Vodafone Channel Race qui aura lieu le 15 juin prochain. Une course “bien plus exigeante physiquement”, selon un officier présent, et qui part du même endroit à Taaone.
 
Shell Va’a connaît bien le Trophée de l’amiral. À tel point qu’après ses trois victoires consécutives précédentes, l’écurie avaient gagné le droit de ramener le trophée à la maison. Mais lors de la dernière édition, l’équipage Shell s’engage sur une autre course Te ‘Aito à Moorea, mettant ainsi en suspend sa série de victoires dans cette compétition au nord de Tahiti. Air Tahiti en profite alors et récupère la première place en 2023, au nez et à la barbe des équipes seniors de la course. Chrono à battre pour Shell cette année, et à améliorer pour l’équipe de Air Tahiti : 1 h 27’ 10’, le chrono de la victoire en 2023.

Démonstrations militaires

Lors de cette course d’endurance, l’attente entre le départ et l’arrivée peut être longue pour les spectateurs restés sur la terre ferme. L’armée, qui organise l’événement, en profitera donc pour présenter ses différentes branches via des stands d’information dans le parc Aora’i Tini Hau, pour ceux qui envisagent ou envisageraient de s’enrôler. Plusieurs démonstrations sont également programmées, pour démontrer le savoir-faire des hommes en uniforme. Un stand du Régiment d’Infanterie de Marine du Pacifique (Rimap) présentera le matériel du fantassin, mais aussi le Nedex (Neutralisation, Enlèvement, Destruction des explosifs) qui participera à ces manifestations afin de montrer son expertise. Et, clou du spectacle : une équipe de sauveteurs et leur fidèle hélicoptère Dauphin présentera une simulation de sauvetage en mer en conditions réelles, affirme un officier. “Après le départ des trois courses, un hélicoptère va arriver, on va simuler un homme à la mer, et l’hélicoptère va procéder à son sauvetage pendant qu’un militaire au micro expliquera les différentes étapes.”

Rédigé par Tom Larcher le Mardi 14 Mai 2024 à 18:11 | Lu 570 fois