Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Trois députés supplémentaires au MoDem, "grande famille centrale" renforcée



Les députés Christophe Blanchet (Calvados - en photo), Perrine Goulet (Nièvre) et Blandine Brocard (Rhône) ont annoncé lundi rejoindre le groupe MoDem.
Les députés Christophe Blanchet (Calvados - en photo), Perrine Goulet (Nièvre) et Blandine Brocard (Rhône) ont annoncé lundi rejoindre le groupe MoDem.
Paris, France | AFP | mardi 08/09/2020 - Le président du groupe Libertés et Territoires de l'Assemblée Philippe Vigier et deux de ses députés ont annoncé mardi rejoindre le groupe MoDem, consolidant la "grande famille centrale" voulue par son patron Patrick Mignola.

"Nous avons fait le choix d’œuvrer avec l’ensemble des hommes et des femmes de bonne volonté partageant les valeurs du Centre (...) à l’émergence d’une nouvelle force centrale et incontournable à l’Assemblée nationale", écrivent dans un communiqué M. Vigier (Eure-et-Loire), Yannick Favennec (Mayenne) et Sandrine Josso (Loire-Atlantique).

M. Vigier avait co-fondé en octobre 2018 le groupe Libertés et territoires, qui se revendiquait "indépendant". Malgré ces trois départs, ce groupe peut se maintenir avec 15 membres, le seuil minimal. 

"C'est un groupe technique, sans corpus politique", composé d'ex-"marcheurs", ex-UDI ou radicaux, pointe désormais son ex-chef de file.  

Lundi, ce sont trois députés LREM qui avaient annoncé rejoindre le groupe MoDem, après la main tendue cet été de Patrick Mignola. 

Sabine Thillaye, ex-LREM passée au groupe Ecologie Démocratie Solidarité, et présidente de la commission des Affaires européennes, a indiqué mardi dans un communiqué passer aussi au MoDem pour marquer "son appartenance à la majorité présidentielle".

Le groupe MoDem, allié de LREM, tient jusqu'à mardi ses journées parlementaires dans les Landes. Son patron M. Mignola a affirmé devant la presse que "notre ambition, c'est de rassembler les familles du centre éclatées dans de nombreux groupes, et qui ont aujourd'hui la possibilité de se retrouver".

"A 18 mois de la présidentielle, il faut un peu moins travailler sur l'étiquette et veiller à impulser des rassemblements plus vastes", plaide-t-il.

De son côté, Maina Sage (Polynésie française) a quitté le groupe UDI et siège à ce stade parmi les non-inscrits, selon le Journal Officiel. 

le Mardi 8 Septembre 2020 à 05:42 | Lu 178 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus