Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Trois ans ferme pour le touriste escroc



Tahiti, le 9 novembre 2020 - Un touriste de 31 ans a été condamné lundi à trois ans de prison ferme pour avoir réglé son voyage au fenua et son séjour dans un hôtel de luxe de Bora Bora, à l’aide de cartes bancaires piratées sur le dark net. Sa compagne, qui a profité avec lui de ce séjour, mais qui a affirmé ne pas être au courant de l'escroquerie, a pour sa part été relaxée.
 
Le couple de touristes, présenté lundi en comparution immédiate, était bien loin du faste de leur hôtel de luxe de Bora Bora dans lequel ils ont passé une dizaine de jours entre fin août et début septembre. Le voyage, depuis Perpignan, et le séjour avaient été réservés par l’intermédiaire d’une agence de voyage. Montant de la facture : 37 300 euros, soit près de 4,5 millions de Fcfp pour le voyage en classe affaire et le séjour de dix jours à l’hôtel. Rien d’anormal pourrait-on dire… Sauf que la note a été réglée avec plusieurs cartes bancaires, que l’homme de 31 ans s’était procuré frauduleusement sur le dark net.
 
A ces 37 300 euros, il faut ajouter plusieurs prestations que le couple s’est offert à Bora Bora. Séances de spa, saut en parachute, balade en hélicoptère, sortie baleine ou encore excursion, pour un montant de plus d’un million de Fcfp. L’escroquerie a finalement été révélée lorsque les paiements ont été signalés par les propriétaires des cartes de crédit.
 
Des agents eux aussi saturés
 
Le prévenu, qui a comparu en fauteuil roulant, est apparu très diminué lors de l’audience. Placé en détention provisoire depuis le 11 septembre à Nuutania, et hospitalisé depuis plusieurs jours à l’hôpital de Taaone, ce dernier a joué la carte de l’apitoiement, en affirmant à la barre ne plus s’alimenter depuis un mois. “Je souffre d’un staphylocoque doré qui m’a été diagnostiqué il y a quelques années. J’ai perdu 25 kg en un mois. J’ai des maux de tête terribles, et je ne peux plus me tenir debout très longtemps. Je n’ai qu’une seule envie : payer ma dette et rentrer en France pour me soigner”, a indiqué le prévenu, déjà connu de la justice pour des faits d’escroquerie, avec douze condamnations au casier judiciaire. “Je suis retombé dans mes travers. J’ai merdé. Je voulais faire plaisir à ma femme. Je ne saurai vous expliquer le pourquoi du comment.”
 
Sa femme, enceinte de six mois, a comparu à ses côtés, pour avoir profité de cette escroquerie. Cette dernière, qui affiche un casier vierge, a affirmé à la barre ne pas avoir été mise au courant de toute l’affaire. “J’ai l’habitude de voyager. Cela ne m’a pas paru anormal", a indiqué l’intéressée. “C’était une parenthèse enchantée pour elle”, a expliqué Me Jourdainne, son avocat, en plaidant la relaxe. Le procureur a requis deux ans de prison avec sursis à l’encontre de la jeune femme.
 
"État de santé déplorable”
 
Me Peytavit, avocat du touriste, a pour sa part demandé au tribunal “de prendre en compte l’état de santé déplorable” de son client. “Il s’est engagé à rembourser toutes les parties civiles. Mais il est impératif de le renvoyer en métropole où il pourra suivre un traitement adéquat”, a insisté le conseil. Le procureur de son côté, au vu du “parcours pénal particulièrement fourni” du prévenu, a requis trois ans de prison ferme et le maintien en détention. Après en avoir délibéré le tribunal a décidé de suivre les réquisitions du parquet, en condamnant le prévenu à trois ans de prison ferme, et en ordonnant son maintien en détention.
 
Le tribunal l’a par ailleurs condamné à rembourser les sommes de 3 millions de Fcfp à l’agence de voyage, et de 1 018 909 Fcfp à l’hôtel. Sa compagne a quant à elle été relaxée, car le tribunal a estimé manqué "d'éléments de participation à l’escroquerie".

Rédigé par Désiré Teivao le Lundi 9 Novembre 2020 à 19:02 | Lu 11306 fois

Tags : JUSTICE





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 26 Novembre 2020 - 07:33 ​Une archiduchesse aux Marquises

Jeudi 26 Novembre 2020 - 07:31 ​Des bords de route dangereux

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus