Tahiti Infos

Transport en commun : augmenter la fréquentation de 15% en quatre ans


Transport en commun : augmenter la fréquentation de 15% en quatre ans
PAPEETE, le 28 juin 2016 - Le gouvernement prévoit un renforcement et une amélioration des transports en commun, le conseil des ministres a décidé lundi 27 juin de confier le schéma directeur des transports collectifs pour avis au CESC.

Le conseil des ministres a décidé lundi 27 juin de transmettre le schéma directeur des transports collectifs et déplacements durables de l'île de Tahiti, pour avis, au Conseil économique, social et culturel (CESC), avant sa transmission à l'Assemblée de la Polynésie française.

Ce plan se déploie sur quatre axes : engager un projet de transport public viable répondant aux besoins de la population, réaliser les aménagements nécessaires à la mise en œuvre du projet transport, mettre en place les dispositifs et matériels facilitant l'usage du transport public, programmer, suivre et accompagner la mise en œuvre du schéma directeur.

Ainsi dans un premier temps, il s'agirait de refondre l'ensemble du réseau de transport en commun, un nouveau plan de réseau dit "plus efficace" a été élaboré, il devrait permettre "à 15 000 nouvelles personnes de prendre le bus près de leur domicile."

La mise en place du programme d'actions du schéma directeur est étalée sur 20 ans. "Une hausse de la fréquentation est attendue dès 2020" indique le communiqué de presse du conseil des ministres. Le rapport estime une hausse de 10 à 15% d'ici 2015 et de 33% d'ici 2030 par rapport à 2015.

L'assistance technique pour la réalisation du schéma directeur des transports collectifs et déplacements durables de l'île de Tahiti a été initiée en janvier 2015 et confié au groupement EGIS, SYSTRA, Pae Tai Pae Uta. Ce dernier a livré le projet après un an et demi d'études, de recherches et de concertations.

"Le développement des transports collectifs est un enjeu important et le présent schéma directeur avait notamment été préconisé lors du Plan Climat Energie de la Polynésie française, qui a été restitué au second semestre de l'année 2015. L'objet de ce schéma directeur est surtout de déterminer un programme pour apporter des solutions concrètes aux dysfonctionnements des transports collectifs terrestres", indique le communiqué.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mardi 28 Juin 2016 à 17:20 | Lu 2745 fois