Tahiti Infos

Tout connaître des métiers de la mer


Tahiti, le 13 mai 2024 - Les 16, 17 et 18 mai prochains, à l’occasion des “Journées des métiers de la mer”, le tout nouveau Centre des métiers de la mer à Arue ouvre ses portes au public pour faire connaître les formations qu’il propose.

 
Dans quelques jours, le Centre des métiers de la mer de Arue ouvrira ses portes aux étudiants et au grand public pour faire connaître tous les métiers qui gravitent autour de ce secteur essentiel en Polynésie française.
 
Le Centre des métiers de la mer, c’est plus de 50 ans d’existence en Polynésie française, au service du développement des différentes filières qui pourraient largement prendre la première place économique du Fenua. À partir de ce jeudi, et pour trois jours, le CMM invite les scolaires et le grand public à découvrir ces filières, afin de faire naître des vocations, ou de faire germer des envies de réorientation professionnelle.
 
Mais le CMM ne sera pas le seul à accueillir du public lors de ces trois jours. Le Port de pêche, partenaire de l’événement, montrera tout le savoir-faire des mareyeurs. Le ferry Tau’ati s’ouvrira aux visites à la gare maritime. Et le samedi, le JRCC ouvrira son centre de commandement à la caserne Broche.

De nombreux acteurs des métiers de la mer

Si on peut regretter l’absence des associations de défense de la faune et la flore marines, elles-aussi pourvoyeuses d’emploi, ainsi que des filières scientifiques avec le Criobe et l’Ifremer, qui pour des raisons de calendrier ne pourront être présents, de nombreuses autres filières seront présentées.
 
La Marine nationale, tout d’abord, avec un conseiller spécialisé dans les formations maritimes, mais aussi le service de l’Emploi, la DGEE, le service des Affaires maritimes qui présentera son rôle et ses missions, la FEPSM, le Cluster maritime de Polynésie qui regroupe de nombreuses entreprises ou encore le CFPA et sa carte formation.
 
“Le secteur maritime est un secteur clef”, expliquait hier Alex Genicot, directeur du JRCC, qui ouvrira ses portes au public samedi. Des propos repris par le ministre de l’Agriculture, Taivini Teai, “Les métiers de la mer sont souvent des métiers méconnus, et peu valorisés, comme dans l’agriculture. Mais il faut les mettre en avant, les faire connaître. Il y a beaucoup de métiers différents. Un exemple : on est en manque de frigoristes sur les bateaux.”
 
Le directeur du Centre des métiers de la mer, Heifara Trafton, invite donc la population, dès le plus jeune âge à venir découvrir ces métiers. Les lycéens en quête d’une filière après leurs études sont aussi attendus au CMM où ils pourront prendre des informations sur les métiers et les débouchés potentiels.

Rédigé par Bertrand PREVOST le Mardi 14 Mai 2024 à 10:25 | Lu 1713 fois