Tahiti Infos

Timiona Asen vise le podium avec Manu Ura


Manu Ura avait terminé à la 7ème place du championnat de Ligue 1 la saison dernière
Manu Ura avait terminé à la 7ème place du championnat de Ligue 1 la saison dernière
PAPEETE, le 17 septembre 2019 - Timiona Asen a quitté Dragon pour entraîner Manu Ura, le club de football de Ligue 1 de Paea. Nous avons fait le point avec lui sur ses motivations et ses nouveaux objectifs.
Timiona Asen a quitté Dragon pour Manu Ura, le club de Paea, septième à l’issue de la dernière saison. Il vient de passer cinq années à l’AS Dragon, club de Ligue 1. Avec lui, l’équipe a remporté le championnat en 2016-2017 et a donc participé à la Ligue des clubs champions OFC en 2018, se hissant jusqu’en quart de finale. Dragon a également remporté la Coupe de Tahiti Nui en 2016 et 2018 et a donc participé à la Coupe de France ces deux années.
 
A l’issue de la saison 2018-2019, Dragon a terminé seulement à la sixième position du championnat de Ligue 1, à 20 points des deux places qualificatives de la Ligue des Champions OFC. C’est à l’issue de cette saison 2018-2019 que des transferts importants ont été réalisés, du côté des joueurs comme des entraîneurs.
 
Pour rappel, c’est au sein de Manu Ura qu’évolue Jonathan Torohia, gardien emblématique des Tiki Toa. Il ressort de cette interview que la priorité pour le club, c’est bien la Ligue 1. A quelques semaines de la coupe du monde de beach soccer, on se pose forcément la question de la participation de « Jo ».
SB/FTF

« On va bosser"

Timiona Asen, le nouveau coach de Manu Ura
Timiona Asen, le nouveau coach de Manu Ura
Parole à Timiona Asen

C’est le début d’une nouvelle aventure à Paea ?
« Je suis parti de Dragon proprement, j’ai laissé des joueurs ainsi que le staff. J’ai pris la décision de partir seul à Paea car j’avais envie de voir autre chose. J’ai voulu travailler avec le maire car c’est un des rares à s’intéresser au football. Il embauche des footballeurs pour travailler dans sa commune. Je suis parti dans ce but-là, pour m’occuper de ce type d’équipe. »
 
Quels sont les avantages de ce type d’équipe ?
« Je peux dire que c’est semi-professionnel. Les pompiers, les agents et les policiers municipaux sont à l’heure aux entraînements, car c’est pour eux une priorité. Des aménagements sont faits pour qu’ils puissent assister aux matchs officiels et aux entraînements. »
 
Quelques mots sur l’effectif ?
« Nous avons l’arrivée de Matatia Paama en provenance de Central qui fait également partie de la sélection de Tahiti, au poste de défenseur central. En théorie, je n’ai pas une équipe qui peut viser le titre, mais je vais faire en sorte d’arriver sur le podium. Certains joueurs sont moyens mais on va bosser. J’ai confiance en eux puisqu’ils sont présents aux entrainements pour travailler. »
 
Comment envisagez-vous le début de saison ?
« Cela fait sept semaines qu’on travaille et on a bien progressé en peu de temps. Apparemment, en raison de l’indisponibilité de Pirae dont plusieurs joueurs font partie des Tiki Toa, on ne jouera pas lors de la première journée. Cela nous pénalise. Personnellement, je pense qu’il faudrait laisser les joueurs de beach soccer faire du beach soccer et nous laisser faire le championnat. »

Rédigé par SB / FTF le Mardi 17 Septembre 2019 à 20:02 | Lu 1305 fois