Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Thilda Fuller, Miss Tahiti 1979



TAHITI, le 9 mai 2021 - Six ans après Edna Tepava, Thilda Fuller a été élue miss France. Mais pour des raisons personnelles, elle n’a pas gardé sa couronne. Elle l’a rendue tois jours après son sacre.

Née à Paris le en 1955 de parents polynésiens, Thilda Fuller a été élue Miss Tahiti 1979 puis Miss France en 1980. L’élection avait été organisée à l’hôtel Sheraton à Paris. Mais son règne n’a duré que trois jours. Dans une interview accordée à RFO Polynésie, elle revient sur cette aventure. Au journaliste qui lui demande pourquoi elle s’est retirée, elle répond : "En réalité, on m’avait demandé si ça m’intéressait. J’avais de très fortes chances d’être Miss France. D’un côté, oui, ça m’intéressait, pour l’expérience, l’ambiance et d’un autre côté non, car il fallait rester un an en France. Il n’en était pas question."

La couronne de Miss France est revenue à Patricia Barzyk, Miss Jura. Cette dernière devenait ainsi la 50e miss France. Le comité organisateur a créé un titre spécial pour la Polynésienne qui est rentrée au fenua en tant que Miss France Outre-mer 1980. Thilda Fuller a été la deuxième Miss Tahiti élue Miss France après Edna Tepava en 1974.

Le 8 juillet 1980, Thilda Fuller a participé au concours Miss Univers à Séoul, en Corée du sud, en tant que mMss Tahiti. Elle y a retrouvé Brigitte Choquet, Miss Roussillon qui représentait la France. Thilda Fuller a été finaliste (top 12) de cette élection internationale.

De miss à élue politique

À Tahiti, Thilda Fuller a été institutrice dans une école de Mahina, puis directrice d’une école maternelle avant d’entrer dans la scène politique.

Elle raconte son parcours publié sur le blog d’échange du parti Rautahi (Rassemblement pour la Polynésie française) en 2008 : "Ce n’est pas un choix personnel. J’ai commencé au Tahoera’a, avec une amie, Démécia Léontieff, l’ex femme d’Alexandre Léontieff. " Elle avait 26 ans, participait aux meetings, distribuait des tracts… J’ai toujours eu des convictions autonomistes. Elle a finalement suivi Alexandre Léontieff qui a créé son parti Te Tiarama, sans être vraiment active. Puis en 1995, Thilda Fuller rejoint Boris Léontieff au Fetia Api. En 2001, après plusieurs sollicitation, elle a été placée en quatrième position sur la liste de Boris Léontieff : "Je ne pensais pas que nous passerions, alors je n’y croyais pas trop. Ça a été une surprise ! On a eu six places !"


Rédigé par Delphine Barrais le Dimanche 9 Mai 2021 à 19:16 | Lu 7285 fois

Tags : miss tahiti





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 1 Août 2021 - 20:40 Les ‘Opea’a de Tahiti sont-elles uniques ?

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus