Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Thierry Barbion obtient de nouveaux aménagements pour Nuutania



Tahiti, le 7 mars 2021 – Le Conseil d'Etat a fait droit à plusieurs demandes d'amélioration des conditions de détention à Nuutania présentées en référé par l'homme d'affaires Thierry Barbion, incarcéré depuis mars 2020 à la prison de Faa'a.
 
Saisi en référé par l'homme d'affaires Thierry Barbion, toujours placé en incarcération provisoire à la prison de Nuutania, le Conseil d'État s'est prononcé le 2 mars dernier pour enjoindre l'administration pénitentiaire à améliorer les conditions de détention à la prison de Faa'a. Dans son recours initial devant le tribunal administratif en janvier dernier, Thierry Barbion avait déjà obtenu l'installation “dans les plus brefs délais” d'un toit au-dessus de toilettes situées dans la cour de la prison et d’abris et de bancs dans la cour de promenade. L'homme d'affaires avait formé un pourvoi devant le Conseil d'État pour demander d'autres aménagements, estimant notamment que certaines des conditions de détention à Nuutania portaient atteinte “au droit de ne pas être soumis à des traitements inhumains ou dégradants”
 
Dératisation, curage et parloirs
 
Dans sa décision rendue la semaine dernière, la plus haute juridiction administrative à Paris également estimé qu'il y avait lieu “d’enjoindre à l’administration de demander à son prestataire de modifier les méthodes qu’il utilise afin de renforcer l’efficacité de la lutte contre les rats dans la cour de promenade et les coursives du bâtiment C”, mais aussi “de prononcer une injonction tendant à ce que l’administration procède à un curage hebdomadaire des canalisations” pour éviter les remontées d'égouts et les odeurs nauséabondes liées à un “problème structurel d’inclinaison des canalisations d’évacuation des eaux usées”. Enfin, le Conseil d'Etat a jugé que l'administration pénitentiaire devait également faire droit à la demande de “modifier l’aménagement des parloirs afin de permettre une qualité de communication correcte entre les détenus et leurs visiteurs”.
 
Certaines demandes de Thierry Barbion n'ont en revanche pas été acceptées. Celles de faire procéder à l'installation de séparations hermétiques entre les sanitaires de chaque cellule et le reste de la pièce, de permettre un accès à l'eau chaude dans les cellules, de faire “cesser la distribution de produits périmés ou non frais, de fournir des repas variés et équilibrés, de réduire le temps d’encellulement des personnes détenues, d’allouer aux détenus un crédit supplémentaire leur permettant de joindre leurs familles et d’assurer le fonctionnement permanent des téléphones”
 
Condamné en première instance puis en appel pour “recours à la prostitution de mineure” et “corruption de mineures” à quatre ans de prison ferme assortis d’un mandat de dépôt dans le cadre de l’affaire de mœurs dite “affaire Boiron”, Thierry Barbion est incarcéré à Nuutania depuis mars 2020 dans l'attente du résultat de son pourvoi en cassation contre sa condamnation.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Dimanche 7 Mars 2021 à 16:41 | Lu 5461 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 8 Mai 2021 - 17:16 ​La vaccination bat son plein à Hiva Oa

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus