Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Thierry Barbion et Marc Ramel définitivement condamnés



Thierry Barbion et Marc Ramel définitivement condamnés
Tahiti, le 23 mars 2021 – Les deux hommes d'affaires Thierry Barbion et Marc Ramel se sont désistés de leur pourvoi en cassation dans l'affaire qui leur a valu une condamnation à quatre ans de prison ferme respectivement pour “recours à la prostitution de mineure” et “atteinte sexuelle sur mineure de moins de 15 ans”. Tous deux sont définitivement condamnés, neuf ans après le début de l'affaire.
 
Condamnés en appel et placés en détention provisoire depuis le 12 mars 2020, le promoteur Thierry Barbion et l'ancien patron du bar Ute ute Marc Ramel se sont désistés le 19 février dernier de leurs pourvois en cassation. Les deux hommes sont donc définitivement condamnés, pour le premier, à quatre ans de prison ferme et six millions de Fcfp d'amende pour “recours à la prostitution de mineure” et “corruption de mineures” et, pour le second, à quatre ans de prison ferme et trois millions de demi de Fcfp d'amende pour “atteinte sexuelle sur mineure de moins de 15 ans” et “infractions liées aux stupéfiants”. Contactée, l'avocate de Thierry Barbion n'a pas souhaité commenter cette décision.
 
Actuellement écroués à Nuutania, Thierry Barbion et Marc Ramel ont effectué près d'un mois de détention provisoire après leur première condamnation par le tribunal correctionnel en août 2019, puis un an depuis leur condamnation en appel en mars 2020. Avec les remises et les aménagements de peines possibles, ils seront en mesure de formuler une demande de placement en liberté conditionnelle durant le second semestre de l'année 2021. Libre au juge de l'accepter ou non.

Prostitution de mineure

Rappelons que cette affaire avait éclaté en octobre 2012 à la suite de l’arrestation d’un dealer d’ice qui entretenait une relation avec une jeune femme de 17 ans. Entendue, la mineure, qui se trouvait en “grande difficulté sur le plan social” et qui avait fugué du domicile familial depuis plusieurs mois, avait expliqué aux enquêteurs qu’elle avait commencé à se prostituer à la suite de sa rencontre avec une ancienne institutrice nommée Sabine Boiron.
 
C'est cette dernière qui avait proposé à l’adolescente de faire “une partouze” en contrepartie d’argent avant de passer une soirée dans le bureau du promoteur immobilier, Thierry Barbion. Mais la jeune fille, à laquelle Sabine Boiron avait donné “une pilule” et de l’alcool, n’avait rien reçu en échange. Elle avait revu Thierry Barbion à deux reprises et avait eu deux autres rapports sexuels avec lui. Les enquêteurs avaient également découvert qu'au cours de ces “soirées” un proche de Thierry Barbion, l'ancien patron du Ute Ute Marc Ramel, avait de son côté eu plusieurs rapports sexuels avec une jeune fille de 13 ans également dans une situation de détresse sociale. En plus des condamnations des deux hommes, l'ancienne institutrice Sabine Boiron avait écopé de sept ans de prison ferme dans cette affaire.
 

Rédigé par Garance Colbert le Mardi 23 Mars 2021 à 17:19 | Lu 8588 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Août 2021 - 20:31 Sophie Baptendier booste la lecture jeunesse

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus