Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Territoriales : le Tapura Huiraatira dévoile ses candidats



Territoriales : le Tapura Huiraatira dévoile ses candidats
PAPEETE, 17 mars 2018 - Le Tapura Huiraatira a confirmé l'identité des 57 candidats qui se présenteront sous sa bannière aux prochaines élections territoriales, samedi à l'issue du congrès organisé au parc Expo de Mamao. 

Le suspens a été levé en milieu de soirée, samedi à la toute fin du congrès du Tapura Huiraatira. La révélation a été faite en grande pompe devant les quelques 6000 militants des communes de Tahiti, qui ont fait le déplacement pour participer à ce rassemblement politique. La première grand-messe du genre pour le Tapura, c'était le 20 février 2016, salle Aorai Tini Hau, pour le congrès fondateur du parti d'Édouard Fritch. 

Deux ans et un mois plus tard, au parc Expo de Mamao l'enjeu était ce week-end de galvaniser les troupes du parti rouge et blanc ; de les projeter avec détermination à cinq semaines jours pour jour du suffrage, vers le premier tour des Territoriales. Une élection pour le renouvellement des 57 représentants de l'assemblée de la Polynésie française qu'Édouard Fritch a annoncé vouloir gagner dès le 22 avril, c'est-à-dire porté par un plébiscite avec d'emblée une majorité absolue des suffrages exprimés.

Gagner dès le premier tour

"Nous partons confiants parce que nous avons un bilan. Mais attention parce que rien n'est joué d'avance : rappelez-vous que nous étions trop confiants sur notre victoire au record du monde de ukulele", a-t-il interpellé la marée de militants. Fin février dernier, avec 6 302 joueurs au stade Pater, Tahiti avait en effet échoué à rassembler suffisamment pour jouer en cœur sur la chanson Tuihei et battre les 8 065 participants enregistrés dans le Livre Guinness des Records par une association chrétienne de Hong Kong. L'objectif de 10 000 participants semblait pourtant atteignable. "Je ne veux pas que ce désastre se renouvelle le 22 avril prochain. Je veux que nous gagnions dès le premier tour. Et on peut le faire". Édouard Fritch redoute en cas de second tour le 6 mai prochain, une entente Tahoera’a-Tavini à l’image de celle qui semble avoir favorisé la députation du souverainiste Moetai Brotherson, en juin dernier. "Nos adversaires nous ont montré, au second tour des législatives, les possibilités d'alliance qui peuvent se produire", a-t-il rappelé, interrogé par la presse, samedi soir. "On court le risque de les voir, tous ensemble, nous faire perdre".

Le Tapura Huiraatira annonce comptabiliser "plus de 47 000 adhérents". Des personnes qui, depuis le 20 février 2016, se sont déclarées en phase avec les valeurs politiques du parti d’Édouard Fritch et qui ont versé une participation financière d’au moins 100 francs. L’effectif paraît important au regard des 203 000 citoyens inscrits sur les listes électorales de Polynésie française. "L’important est le nombre de suffrages qui seront glissés dans les urnes", objectait samedi une militante du parti. Car si le parti rouge et blanc estime pouvoir être en mesure de renouveler les bons résultats observés lors des élections législatives de juin 2017, l’incertitude demeure concernant l’attitude des 50 000 électeurs qui se sont abstenus lors de cette élection nationale (42 % de participation) et qui voteront aux territoriales, où le taux de participation tourne historiquement supérieur à 70 %.

La liste compte vingt et un maires et plusieurs figures politiques de premier plan, dont le maire de Taputapuatea, Thomas Moutame, fraichement démissionnaire du Tahoera'a Huiraatira. Une liste qui laisse une place à l'ouverture avec notamment Teiva Manutahi, qui à notre connaissance est sous le coup d'une peine d'inéligibilité de 3 ans prononcée par le Conseil constitutionnel le 22 avril 2015, pour défaut de présentation de ses comptes de campagne aux élections sénatoriales de septembre 2014. Cette liste de candidats du Tapura Huiraatira n'est donc vraisemblablement pas définitive, au moins à ce titre.

Le Tapura Huiraatira a jusqu'au lundi 26 mars, midi, pour déclarer officiellement sa liste aux autorités de l'État, comme tous les partis candidats à l'élection pour le renouvellement des 57 représentants de l'assemblée de la Polynésie française.

Les 57 candidats et 16 suppléants

Les 73 colistiers du Tapura Huiraatira à l'élection du 22 avril 2018 pour le renouvellement des représentants de l'assemblée de la Polynésie française.

1ère section des îles du Vent
(Papeete, Pirae, Arue, Moorea-Maiao)

1. Édouard Fritch
2. Nicole Bouteau
3. Michel Buillard
4. Sylvana Puhetini
5. Philip Schyle
6. Virginie Bruant
7. John Toromona
8. Romilda Tahiata
9. Charles Fong Loi
10. Yvannah Pomare-Tixier
11. René Temeharo
12. Isabelle Tang
13. Tehani Bennett

Suppléants
14. Jenna Demary
15. Heremoana Maamaatuaiahutapu

2e section des îles du Vent
(Mahina, Hitia'a O Te Ra, Taiarapu-Est, Taiarapu-Ouest, Teva I Uta, Papara, Paea)

1. Nicole Sanquer
2. Jacquie Graffe
3. Béatrice Lucas
4. Henri Flohr
5. Tepuaraurii Teriitahi
6. Putai Taae
7. Juliette Nuupure
8. Tearii Alpha
9. Tapeta Topata
10. Antonio Perez
11. Christelle Lehartel
12. Wilfred Tavaearii
13. Maeva Bourgade

Suppléants
14. Dauphin Domingo
15. Gretta Tixier

3e section des îles du Vent
(Faa'a, Punaauia)

1 Rony Tumahai
2. Isabelle Sachet
3. Teva Rohfritsch
4. Teura Tarahu
5. Jean-Christophe Bouissou
6. Dylma Aro
7. Nuihau Laurey
8. Monette Harua
9. Luc Faatau
10. Moehara Tupana
11. Teiva Manutahi

Suppléants
12. Mareva Hourtal
13. Antoine Rua

Section des îles Sous-le-vent
(Bora Bora, Huahine, Maupiti, Tahaa, Taputapuatea, Tumaraa, Uturoa)

1. Gaston Tong Sang
2. Lana Tetuanui
3. Marcelin Lisan
4. Patricia Amaru
5. Thomas Moutame
6. Augustine Tuuhia
7. Rodolphe Jordan
8. Nicole Spitz

Suppléants
9. Félix Faatau
10. Heidye Maruae

Section Tuamotu-Est
(Anaa, Fangatau, Gambier, Hao, Hikueru, Makemo, Napuka, Reao, Tatakoto, Tureia, Nukutavake)

1. Félix Tokoragi
2. Joséphine Teakarotu
3. Théodore Tuahine

Suppléants
4. Tevahine Brander
5. Jean-Louis Williams

Section Tuamotu-Ouest
(Arutua, Fakarava, Manihi Rangiroa, Takaroa)

1. Teapehu Teahe
2. Teina Maraeura
3. Mireille Haotai

Suppléants
4. Tuhoe Tekurio
5. Lucienne Hopue-Tamahuta

Section des îles Marquises
(Fatu Hiva, Hiva Oa, Nuku Hiva, Tahuata, Ua Huka, Ua Pou)

1. Joelle Frébault
2. Benoît Kautai
3. Jeanine Tata

Suppléants
4. Joseph Ah-Scha
5. Léonie Kamia

Section des Australes
(Raivavae, Rapa, Rimatara, Rurutu, Tubuai)

1. Frédéric Riveta
2. Louisa Tehuhuterani
3. Joachim Tevaatua

Suppléants
4. Claudine Hatitio
5. Rani Bea

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Samedi 17 Mars 2018 à 22:27 | Lu 9104 fois






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Avril 2018 - 14:10 La comparaison de tous les programmes

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits