Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Territoriales : 3, 2, 1, Top largage !



PAPEETE, le 4 mai 2018 - L’équipage de la Flottille 25F des Forces armées en Polynésie française (FAPF) a procédé au largage des bulletins électoraux à Rapa, Tematangi et Hereheretue ce jeudi. Tout au long de la journée, le Gardian a sillonné l’océan avec des conditions météorologiques très favorables à la mission. Tous les polynésiens sont désormais parés pour élire leur président le 6 mai prochain.

Très tôt ce jeudi matin, un gardian des Forces armées de Polynésie française (FAPF) a quitté le tarmac de l’aéroport de Tahiti Faa’a en direction des Australes. L’équipage de la flottille 25F a embarqué des containers largables avec quelques centaines de bulletins de vote pour les larguer au-dessus de Rapa puis de Tematangi et d’Hereheretue.

Après une passe sur l’ile de Rapa, L’équipage a mis le cap vers le terrain de Morurora afin de ravitailler en carburant. Sur l’atoll sera d’ailleurs bientôt célébrée l’ouverture du site TELSITE 2. Le Gardian s'est ensuite dirigé vers les atolls de Tematangi et Hereheretue où les deux bateaux qui attendaient aux points de rendez-vous initialement fixés ont récupéré les bulletins sans encombre.

Comme nous l’explique le commandant de la flottille 25F, la voie aérienne est nécessaire et la plus pratique pour se rendre dans de tels endroits : « ces atolls ne peuvent pas être desservis en temps et en heure par voie maritime et ne possèdent pas d’aéroport. La Marine est donc mise à contribution pour larguer les containers remplis avec les bulletins de vote. Le largage sur l’ile de Rapa est assez technique car l’accès à la zone de largage où se trouve la vedette de récupération n’est accessible que par le franchissement d’un col. Après une descente et un virage en très basse altitude, l’équipage n’a que quelques secondes pour ajuster sa trajectoire et être précis pour que la récupération se fasse dans les meilleures conditions. Les équipages de la marine nationale sont entrainés au survol de la mer à très basse altitude et aujourd’hui les excellentes conditions ont également facilité le vol. Le Gardian est un avion adapté pour la surveillance maritime et le secours en mer. Il intègre des modifications qui lui permettent d’effectuer les missions avec efficacité comme une trappe qui permet le largage (containers ou radeau de survie), les hublots agrandis pour favoriser la détection visuelle et la prise de photos ainsi qu’un radar optimisé pour la détection de petits bâtiments type pêcheur. »



Rédigé par Garance Colbert le Vendredi 4 Mai 2018 à 07:22 | Lu 1873 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Août 2018 - 14:15 Toujours sans nouvelles de Tina

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués