Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Terre des hommes et mer des enfants



Ua Pou, le 28 avril 2021 – Dans le cadre de l'aire marine éducative (AME) de Hakahau à Ua Pou, des élèves du primaire et collège ont accueilli cette semaine une mission environnement et développement durable (EDD). Pendant trois jours, les travaux ont tourné autour des trois grands piliers du programme : connaître la mer, la vivre et la transmettre.
 
Des élèves de troisième et quatrième cycle du centre scolaire primaire (CSP) et du collège de Hakahau ont bénéficié d’une mission environnement et développement durable (EDD) lundi jusqu'à mercredi. C’est sous la supervision de Roland Sanquer, chargé de mission EDD pour le ministère de l’Éducation à la direction générale de l'éducation et des enseignements (DGEE) et coordonnateur du réseau des aires marines éducatives de Polynésie française accompagné de son équipe de trois scientifiquesexperts en milieu marin, que dix classes de CM1 à la quatrième ont fait l’objet d’une intervention. Parmi elles, six ont pu faire un peu de plongée dans la baie de Hakahau.
 
Pour rappel, le concept d’AME est né aux Marquises lors du Pakaihi i te Moana en 2012 et un projet expérimental a vu le jour l’année suivante sur l’île de Tahuata, à l’initiative des élèves de l’école primaire de Vaitahu avec l’appui de la fédération culturelle et environnementale des Marquises Motu Haka et l’Agence des aires marines protégées avec le soutien de la Polynésie française, de la communauté de communes des Marquises (CODIM) et de l’État français.
 
Quant à l’aire marine de Hakahau, elle est cogérée par les élèves du CSP et du collège qui est labellisé depuis 2018. Pendant trois jours, l'équipe effectue sa mission en l'articulant autour de trois piliers :
 
Connaître la mer, qui a eu lieu lundi à l’école. Il s’agit donc de connaître les espèces de poissons, les coraux, etc. Avec un accent tout particulier sur l’éco-citoyenneté qui consiste en un gros travail d’échange avec la Commune.
Vivre la mer, “journée plongée”, snorkeling ou encore  rencontre avec des détenteurs de savoir traditionnel comme les pêcheurs qui partagent sur les techniques de pêche ou encore le calendrier lunaire.
Et enfin, le troisième : transmettre la mer. On demande aux élèves d’être des ambassadeurs de la mer car comme le rappel Roland Sanquer, « les Marquisiens sont des enfants de la mer. Et une transmission s’effectue aussi des enfants envers les parents concernant les déchets, par exemple ».
 
Il tient également à souligner l’importance du soutien de l’État par le biais de l’OFB (Office Français de la Biodiversité) mais aussi à remercier le concours de la Commune de Ua Pou et le courage et la persévérance des enseignants qui accompagnent les élèves tout au long de l’année dans ce processus de réappropriation de l’espace marin par le peuple polynésien.
 
Il rappelle également que l’organisme fonctionne par appel à manifestation d’intérêt auxquels les établissements répondent et encouragent tous ceux qui aimeraient se lancer dans cette belle aventure de ne pas hésiter à franchir le cap.

Rédigé par Eve Delahaut le Mercredi 28 Avril 2021 à 11:04 | Lu 726 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus