Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Terrains militaires : Taiarapu Est enfin propriétaire de plus de 4 hectares



La signature du contrat définitif a eu lieu ce lundi, en présence des représentants de l'Etat.
La signature du contrat définitif a eu lieu ce lundi, en présence des représentants de l'Etat.
PAPEETE, le 28 janvier 2019 - Le tāvana, Anthony Jamet, a signé ce lundi le contrat qui permet à sa commune de devenir propriétaire de plus de 4 hectares de terrains militaires. Trois sites reviennent ainsi à la municipalité, l'ancien fort de Taravao, la station ionosphérique et le centre nautique à Tautira. La commune dispose de 15 ans pour redynamiser ces sites.

Deux ans après le début de la procédure de rétrocession, la commune de Taiarapu Est est désormais propriétaire de trois terrains militaire, cédés à l'euro symbolique par l'Etat. La signature définitive a eu lieu ce lundi matin, dans les bureaux du notaire Buirette à Papeete.

Ce sont en tout plus de 4 hectares que récupère la municipalité pour y implanter plusieurs activités économique. Le premier site est celui de l’ancien fort de Taravao (2,9 hectares), le second, la station ionosphérique (1 hectare) et le centre nautique de Tautira (2 100 m²).

Parmi ces trois sites, celui du fort de Taravao est un monument classé, "et dans les projets à venir, il faudra en tenir compte. En même temps, on pourrait demander à l'État de participer un peu plus dans le cadre de la conservation de ce site, surtout si dans le secteur, il y a un projet à vocation touristique", explique Anthony Jamet, maire de Taiarapu Est.

Et de poursuivre : "Pour la base nautique, nous sommes assez avancés au niveau du centre d'instruction nautique. Aujourd'hui, il s'agit de mettre en place un projet à vocation touristique tourné vers la mer, et qui se situerait dans le milieu de gamme, genre hôtel familial. Avec un projet d'hôtel et restauration et peut-être une dizaine de bungalows. Pour la station ionosphérique, c'est un peu plus difficile, parce que la baie de Phaéton est une baie assez chargée. Donc mettre un projet tourné vers la mer est assez difficile. De toute façon, nous avons des projets d'intérêts économiques dans ce secteur."

Désormais propriétaire, la commune de Taiarapu Est dispose de 15 ans pour mettre en place des projets de développement touristique, économique et d'activités de loisirs sur ces trois sites. "Le tout aidé financièrement par le Pays et l'État pour accompagner et créer de la richesse et de l'emploi. La contrepartie de la remise à disposition des terrains, c'est de créer de l'activité économique pour compenser le départ des militaires", assure Raymond Yeddou, administrateur des Îles du Vent.

Aujourd'hui, ce sera au tour de la commune de Mahina de signer le contrat définitif dans cette procédure de rétrocession des terrains militaires à l'euro symbolique. Elle récupère, par ailleurs, la plus grande emprise foncière, soit cinq hectares. L'an dernier, Faa'a et Arue avaient signé leur contrat définitif, ne resteront, ensuite, que les communes de Pirae et Papeete.


ACTIONS SUR LE SITE DU FORT DE TARAVAO

"Aménagement d’une zone d’activités à vocation mixte"

• Descriptif du site

Le Fort est un monument classé et sa restauration fait partie intégrante du projet global d’aménagement. Il est situé en bordure de la route de ceinture, à proximité du port de Faratea. Sa superficie est de 2,9 hectares.

Six Projets potentiels pourraient voir le jour sur ce site :
- Une salle polyvalente :
Un projet de salle polyvalente, souhaité par la commune depuis plusieurs années, pouvant accueillir prioritairement les événements culturels, scolaires… et autres de son territoire. Elle serait également ouverte aux demandes d’acteurs privés à l’échelle de l’ile. Elle pourra accueillir 700 à 1500 personnes.
- Une maison de santé :
Il s’agirait de proposer aux praticiens médicaux et paramédicaux issus du secteur privé, implantés sur la commune ou y venant occasionnellement, des solutions locatives (ou autres) qualitatives au sein d’un bâtiment adapté, permettant de regrouper en un lieu différentes spécialités médicales.
- Un hébergement d’urgence :
Il s’agirait d’un lieu pouvant accueillir des femmes maltraitées ainsi que leurs enfants de manière provisoire. Elle proposerait trois ou quatre chambres pouvant accueillir en simultané 3 femmes avec leurs enfants (de 3 à 5 enfants par femme), un grand espace commun pouvant être la cuisine, un espace privé pour dialoguer, un espace enfants, sanitaires...
- Une offre de restauration et d’hébergement touristique :
Il s’agirait d’une offre de restauration (80 couverts + lounge) et d’hébergement de dimension modeste (10 chambres) , avec une éventuelle thématique muséale à destination principalement d’une clientèle de passage et valorisant les murs du fort de Taravao.
- Un équipement de loisirs-sportifs de plein-air :
Il s’agirait de dédier une partie de la partie basse de l’emprise à la création d’un équipement loisirs sportif de plein air.
- Une implantation de projets économiques sur un positionnement à définir et la création d’une offre tertiaire :
Il s’agirait de créer une offre immobilière dédiée à l’accueil de projets économiques nécessitant un immobilier tertiaire (bureaux) ou autres. Celle-ci pourrait être adaptable pour servir à la fois aux entreprises locales ou pour répondre à des besoins exogènes.

ACTIONS SUR L’ANCIENNE BASE IONOSPHÉRIQUE DE TARAVAO

"Requalification du site en vue d’un projet de développement économique tourné initialement vers la mer"

Descriptif du site
L’ex station ionosphérique a été construite en 1963 et démantelée en 1999. Il est situé à proximité de la Baie de Phaëton, en périphérie de la commune d’Afaahiti. Sa superficie est d'un hectare.

Projets :

Un appel à projets pour le développement d’activités à caractère économique a été lancé et doit se poursuivre. Des investisseurs ce sont manifestés et les conditions de leur accueil doivent être définies.
Terrains militaires : Taiarapu Est enfin propriétaire de plus de 4 hectares

ACTIONS SUR L’ANCIEN CENTRE D’INSTRUCTION NAUTIQUE DE TAUTIRA

"Création d’une offre touristique"

Descriptif du site
Situé dans le village de Tautira, le site de l’ex CIN s’intègre dans un cadre naturel maritime remarquable. Sa situation en bord de mer offrant une vue exceptionnellement dégagée sur l’océan, les montagnes de Tautira et Tahiti nui constitue son atout principal. Le site est à proximité du lagon, des activités nautiques et des sites de randonnées. Il est idéal pour une offre touristique d’hébergement axée sur la Nature et la culture locale. Sa superficie est de 2 100 m².

- Un projet à caractère touristique à fort potentiel :
Il s’agira de faire appel à des porteurs de projets pour un hôtel qui rentrera dans le cadre des conclusions de l’étude qui a été confiée à un cabinet de conseil spécialisé en hôtellerie, tourisme et loisirs.
Il s’agira d’un petit hôtel restaurant familial de milieu de gamme, composé d’une dizaine d’unités (bungalows et de chambres privées ou partagées).


Les réactions

Anthony Jamet
Maire de Taiarapu Est

"On peut imaginer, une espèce de pool qui prendrait en compte aussi bien le terrain du Pays que de la commune"


"Pour le fort de Faratea, on a six projets qui peuvent être retenus, parmi lesquels on retrouve une salle polyvalente qui permettrait de réunir les associations ou des projets d'animation, une salle qui pourrait recevoir 1 000 à 1 500 personnes. Nous avons un projet aussi de maison de santé qui pourrait réunir le paramédical et le médical en son sein. Il faut définir bien sûr les dimensions par rapport aux besoins du secteur. À côté de cela, nous avons un projet touristique qui prendrait en compte ce monument historique… Pour réussir un bon développement du secteur et en particulier de Faratea, je pense qu'il faut monter quelque chose qui soit de concert avec le Pays, parce que le fort de Taravao est implanté près de la zone portuaire de Faratea, où le Pays a des projets tournés vers la mer. On peut imaginer, une espèce de pool qui prendrait en compte aussi bien le terrain du Pays que de la commune."

________________________________

Raymond Yeddou
Administrateur des Îles du Vent

"Les communes sont accompagnées"


"Les sites sont laissés en l'état, ils sont cédés à l'euro symbolique. Nous libérons 22 hectares qui sont valorisés à plus de 40 millions d'euros. Ils sont cédés après toute une série de diagnostics qui sont faits par les armées, de façon à ce que les maîtres d'ouvrage des communes aient une connaissance précise de l'état des terrains, pour développer des projets avec des bureaux d'études que nous finançons. Les communes ne sont pas laissées directement sur le terrain, elles sont accompagnées. Nous finançons les études de dépollution, de déconstruction, de faisabilité pour réfléchir à des projets qui peuvent créer de l'activité économique."




Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 28 Janvier 2019 à 16:23 | Lu 996 fois






Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués