Tahiti Infos

Teriinatoofa remplace Duru au pied levé


Hira Teriinatoofa a  une bonne carte à jouer lors de ces Mondiaux ISA © FFS
Hira Teriinatoofa a une bonne carte à jouer lors de ces Mondiaux ISA © FFS
PAPEETE, le 9 septembre 2019 - ​Hira Teriinatoofa a remplacé Joan Duru au sein de l’équipe de France qui est actuellement au Japon pour participer aux championnats du monde de surf ISA du 7 au 15 septembre. La compétition des hommes a débuté hier alors que du côté des femmes, les trois Françaises ont été éliminées.
 
Coup de théâtre ! Hira Teriinatoofa défendra finalement sur l’eau les couleurs de la France lors des championnats du monde de surf ISA qui se déroulent actuellement à Myazaki, au sud du Japon. Joan Duru a déclaré forfait quelques jours avant le début des championnats du monde de surf à cause d’une douleur au dos et d’une blessure au pied infectée, suite à un contact avec le récif pendant la Teahupo’o Pro Tahiti.
 
La fédération tahitienne de surf avait bien tenté de contacter par mail Mihimana Braye, meilleur français classé après Michel Bourez, Jérémy Florès et Joan Duru, mais ce dernier se prépare actuellement pour la prochaine compétition des World qualifying series prévue aux Açores. Son objectif étant de tenter de sa qualifier pour le championnat élite en 2020, il n’a pas donné suite à la proposition, précisant “je préfère rester concentré sur mon objectif”.
 
La Fédération française de surf, qui avait intégré Hira Teriinatoofa en tant que coach adjoint, a finalement choisi le Tahitien qui rejoint donc Michel Bourez et Jérémy Florès. Pour rappel, Hira Teriinatoofa, 40 ans, a été deux fois champion du monde de surf amateur en 2004 et 2010. Il reste un compétiteur redoutable et faisait partie des trialistes de la Tahiti Pro Teahupo’o 2019.
 
Hira Teriinatoofa réside à Papara et est un des meilleurs surfeurs de la vague de Taharau’u qui est un “beach break”. Surfeur expérimenté, il a donc une bonne carte à jouer dans ces championnats du monde aux côtés de Michel Bourez et Jérémy Florès. La compétition masculine a débuté hier.
 

Le Team France dans son ensemble © FFS
Le Team France dans son ensemble © FFS
Les trois françaises éliminées
 
Après un bon début, Vahine Fierro s’est faite éliminer au round 6 de repêchages. Vahine termine 3e de sa série avec un total de 12.6 contre 13.07 pour la numéro 1 mondiale Carissa Moore. Johanne Defay et Cannelle Bulard quant à elles ont été éliminées au stade du round 5 de repêchages.
 
Vahine Fierro termine meilleure Française à la 17e place, Johanne Defay est 21e et Cannelle Bulard 29e. Le bilan est relativement positif à titre individuel pour Vahine Fierro qui, rappelons-le, avait pu se qualifier pour le round 4 alors qu’elle était opposée dans sa série du round 3 à trois surfeuses du Top 17 féminin professionnel dont la n°1 française Johanne Defay.
 
Au niveau collectif, les Françaises espéraient décrocher une deuxième place qualificative pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 mais elles auraient dû pour cela s’octroyer la place de meilleure européenne, ce qui ne sera pas le cas, l’Espagnole Nadia Erostarbe (41 WQS) ayant battu de justesse Vahine Fierro. Il restera toutefois une chance de décrocher cette place lors des Mondiaux ISA prévus en avril 2020. SB

Rédigé par SB / ISA le Lundi 9 Septembre 2019 à 19:03 | Lu 885 fois