Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Terevau : feu vert pour un nouveau ferry



Aujourd'hui, la part de marché du transport de véhicules du groupe Dégage est de 71,3 % (50,2 % pour le Aremiti Ferry 2 et 21,1 % pour le Aremiti 5) tandis que celle du Terevau est de 28,7 %
Aujourd'hui, la part de marché du transport de véhicules du groupe Dégage est de 71,3 % (50,2 % pour le Aremiti Ferry 2 et 21,1 % pour le Aremiti 5) tandis que celle du Terevau est de 28,7 %
PAPEETE, le 19 décembre 2017. Le comité consultatif de la navigation maritime interinsulaire a dit oui ce mardi à la demande de licence déposée par l'armateur du Terevau pour un bateau pouvant accueillir jusqu'à 675 personnes. La construction du monocoque est prévue à partir de juin prochain en Europe.

Cinq ans et demi après l'arrivée du Terevau dans le chenal entre Tahiti et Moorea, la société dirigée par Manfred Fa Shin Chong s'apprête à passer un cap supplémentaire. Le comité consultatif de la navigation maritime interinsulaire (CCNMI) a donné ce mardi son feu vert à la demande de licence déposée par l'armateur du Terevau pour un bateau monocoque de 77 mètres de long et 17 mètres de large comme l'ont indiqué nos confrères de Polynésie 1ère.
Ce comité est composé de seize membres dont huit représentent les intérêts professionnels et huit l'administration. Comme l'indique son nom, la CCNMI a un rôle consultatif mais il est peu probable que le ministre de tutelle, Luc Faatau, donne un avis différent.

Ce bateau sera donc bien plus grand que le Terevau. "Il pourra accueillir 675 personnes et 65 véhicules", précise Manfred Fa Shin Chong, qui est aussi capitaine. Celui-ci prévoit que ce nouveau navire effectuera quatre rotations par semaine vers Moorea.

A l'image de ce que fait aujourd'hui le Terevau, ce bateau pourra être amené de manière ponctuelle à desservir les îles Sous-le-Vent (Huahine, Raiatea, Taha'a et Bora Bora). Mais dans ce cas, le nombre de passagers ne pourra pas dépasser 400 personnes puisque les sièges extérieurs ne peuvent pas sur cette distance accueillir des passagers pour des raisons de sécurité.

Les travaux de construction du bateau, dont le coût est estimé à 2.8 milliards de Fcfp, sont prévus pour démarrer en juin 2018. "Le bateau sera construit en Europe", met en avant Manfred Fa Shin Chong. Les travaux sont prévus pour durer 18 mois.

Selon l'armateur, la mise en place de ce nouveau bateau répond à la demande de la population et, notamment, aux besoins du transport de fret. "Le Pays a bien voulu croire en notre projet qui correspond à la demande de la population. C'est en plus un bateau qui ne consommera pas beaucoup par rapport à notre concurrent", souligne le directeur général.

Aujourd'hui, une quarantaine de personnes travaillent pour le Terevaui. Une quinzaine d'embauches minimum devrait être faite pour les premières rotations de ce nouveau ferry indique Manfred Fa Shin Chong
Cette décision intervient alors qu'une licence d’armateur a été accordée en septembre à la SNC Aremiti pour l’exploitation du navire Aremiti 6 en remplacement de la navette Aremiti 5 sur le tronçon maritime Tahiti-Moorea.
Ce navire devrait être mis en exploitation fin 2019 après 18 mois de construction selon l’estimation de la SNC Aremiti.
Le Aremiti 6 aura une capacité de transport de 550 passagers et une dizaine de véhicules.



Rédigé par Mélanie Thomas le Mardi 19 Décembre 2017 à 16:03 | Lu 4235 fois

Tags : BATEAU, MOOREA




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués