Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Temple chinois Kanti de Tahiti



PAPEETE, le 19 février 2018. L’unique temple chinois de Tahiti se dresse dans le quartier de Mamao à Papeete. Il surprend en premier abord par son architecture très orientale, avec ses grandes colonnes rouges, sa façade verte et son toit en pagode en tuiles vernissées rouges.

Le temple chinois est fréquenté tout l’année, mais plus particulièrement avant nouvel an chinois pour remercier Kanti pour les faveurs de l’année écoulée, et pendant la période du jour de l’an chinois en vue de renouveler les protections et de connaître l’avenir pour l’année nouvelle.

Le temple a été dessiné par M Liaw, un architecte et géomancier de Taiwan qui a scrupuleusement respecté les principes du Feng Chui. Cet art millénaire chinois a pour but d’harmoniser l’énergie environnementale d’un bâtiment de manière à favoriser le bien-être des occupants en agençant les flux visibles (cours d’eau) et invisibles (les vents) pour obtenir un équilibres des forces et une circulation de l’énergie. Pour cela, il a prit soin d’orienter la construction vers le Sud avec son assise au Nord.

La façade reprend les couleurs traditionnelles chinoises :agrémente sur la façade : le rouge qui porte bonheur, le vert qui représente l’espérance et le jaune-orange qui représente la richesse.

Les matériaux de décorations et d’ornement proviennent de Taiwan.

Les gardiens du temple

Les deux lions en marbre blanc, gardiens du temple, sont des dons de la république populaire de Chine. L’entrée du temple est également gardée par deux dragons, animaux typiques de la mythologie chinoise. Le dragon appartient à la famille des immortels. Il est le symbole du principe mâle (yang), le phénix étant le symbole du principe femelle (yin).
Le dragon gardien du temple chinois
Le dragon gardien du temple chinois

Le lion gardien mâle du temple chinois
Le lion gardien mâle du temple chinois

Le vieux temple de 1937

Le nouveau temple à été inauguré le 30 Mai 1987 pour remplacer un vieux temple construit sur ce même site et détruit par un incendie le 20 mai 1981. C’était une simple construction rectangulaire avec des murs en planches et un toit en tôle ondulée qui ne ressemblait en rien à une pagode. Cependant des motifs décoratifs au faîtage marquaient la destination religieuse de l’édifice qui aurait été édifié vers 1860, bien avant l’arrivée des premiers coolies de la Grande plantation d’Atimaono à Papara en 1865.
Temple chinois Kanti de Tahiti

Les divinités du temple chinois

L’intérieur du temple chinois de Mamao est la représentation d’un bâtiment administratif officiel où siège le fonctionnaire Kanti. Devant sa statue, se trouve son bureau où sont déposées les offrandes et sur lequel sont déposés cinq objets rituels : un brûloir d’encens flanqué de chaque côté d’un vase et d’un candélabre. La pièce avec ses mûrs et plafond noirs est sombre, enfumée et parfumée par les bâtonnets d’encens qui se consument. Une atmosphère propice au recueillement. Dans le mur du fond de couleur noir se détachent trois renfoncements, des autels, qui brillent par leurs couleurs rouge et or :

Dans l’autel du centre, trône la statue du dieu Kanti, avec à sa gauche la statue de son fils adoptif, qui est en même temps son adjoint, et à sa droite, son écuyer porte-arme. Sur le devant, une fresque représente le Serment du Jardin des Pêchers où Guang Gong, Liou Pei et Tchang Fei, trois amis inséparables prêtèrent serment de fraternité jusqu’à la mort.
A droite se trouve l’autel de Tchong Ten Sou, maître taoïste chargé de chasser les mauvais esprits et d’améliorer le Feng Shui.
A gauche, trône l’autel de Mazu Niang Niang, la déesse de la mer et des marins qui a le pouvoir d’éloigner les catastrophes naturelles maritimes. Les pêcheurs locaux viennent demander sa protection avant leurs sorties en mer. C’est une déesse très importante en Chine où les adeptes implorent la déesse pour avoir un enfant, pour rétablir la paix, pour obtenir la solution à un problème ou pour leur bien-être général.
Au fond, à gauche, l’autel des cent familles, présumées originelles de toute la population chinoise en Chine.
A droite de la porte d’entrée, l’autel de Guan Yin, la déesse de la compassion et de la miséricorde qui est l’une des déités les plus populaires en Asie.
A gauche de la porte se trouve l’autel de Thi Tsou Ya, le dieu propriétaire de la terre, où repose les esprits de la terre.
A l’entrée du temple, siège l’autel de Tu Ti Kung le dieu de la terre (à qui on offre les gâteaux de lune) et Tuti po, le couple des divinités de la fertilité qui assure la protection de l’agriculture.
A droite de la porte d’entrée, l’autel de Kwan Yin Yang est dédié à la déesse de la miséricorde ou du Lotus, c’est une divinité du panthéon bouddhiste.

Rédigé par Tahiti Heritage le Lundi 19 Février 2018 à 10:26 | Lu 3025 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Février 2018 - 11:00 Arrivée de la Bounty à Tubuai

Vendredi 26 Janvier 2018 - 10:20 Phare de la Pointe Vénus, Teara o Tahiti

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies