Tahiti Infos

Temaru à Paris : De Gaulle est "un criminel"


PAPEETE, 13 février 2017 - Oscar Temaru est invité du Mediapart Live diffusé ce mercredi matin sur le thème "Présidentielle : d’autres candidats, d’autres voix". Lundi, sur la chaîne France Ô, il n’a pas hésité à qualifier De Gaulle de "criminel".

On connait Oscar Temaru pour la facilité avec laquelle il livre régulièrement aux médias des "punch line" décomplexées. De passage en France, dans le cadre de la recherche de soutiens pour sa candidature à l’élection présidentielle, le leader indépendantiste polynésien était lundi matin l’invité de l’émission "Outre-mer politique" sur France Ô. D’emblée, il a envoyé une volée de bois vert à la mémoire d’une figure de la politique française, Charles de Gaulle. Il qualifie publiquement le père de la droite française de "criminel" au regard du fait nucléaire : "La décision a été prise par le général De Gaulle, après l’indépendance de l’Algérie, non pas de transférer ces essais nucléaires d’Algérie en France, ou en Corse, ou en Bretagne ; mais en Polynésie. Moi, je traduis ça comme une forme de racisme nucléaire, parce que nous sommes incapables de nous défendre. Et jusqu’à aujourd’hui, pour tous les Français De Gaulle est une espèce d’icône ; mais pour nous c’est un criminel".

On pouvait se douter qu’Oscar Temaru tirerait profit du barnum médiatique de la Présidentielle pour faire avancer ses idées, œuvrer en faveur de son combat pour l'indépendance de la collectivité. L'idée de sa candidature à l'élection présidentielle est de rassembler sous son nom une majorité des suffrages polynésiens au scrutin d'avril 2017, en soutenant que cela aura valeur de référendum sur l'indépendance du pays. "Je proclamerai dans la foulée une déclaration de souveraineté" a-t-il rappelé lundi sur le site Mediapart.

Mediapart : lumière sur les "petits candidats"

Le leader indépendantiste polynésien, porte-parole de la première heure du mouvement anti-nucléaire, père de la réinscription en 2013 de la Polynésie française sur la liste onusienne des pays à décoloniser, décline aujourd’hui son message alors qu’il peine à réunir suffisamment de promesses de parrainage pour garantir sa participation à l’élection présidentielle d’avril 2017. Oscar Temaru devra avoir réuni au moins 500 parrainages d'élus, dans au moins 30 départements ou collectivités à raison d'au plus 50 parrainages dans chacun, avant le 17 mars prochain, date de clôture fixée par le Conseil constitutionnel de la période de recueil initiée le 23 février.

Dans cette même dynamique, Oscar Temaru sera interrogé mercredi par la rédaction de Mediapart de 9 h 30 à 10 heures (heure locale de Tahiti). L'émission Mediapart Live sera diffusée en direct et en accès libre sur le site d’information, ainsi que sur YouTube, Facebook et Dailymotion.

Le site d’information Mediapart a choisi de s’intéresser mercredi 15 février, à ceux des candidats à l’élection présidentielle qui s'expriment hors des partis classiques, soit parce qu'ils sont en dissidence (comme Henri Guaino, à droite), soit parce qu'ils sont issus de processus démocratiques inédits (comme Charlotte Marchandise, désignée à l’issue d’une consultation internet par Laprimaire.org), soit parce qu'ils sont portés par des mobilisations régionales (comme le leader des Bonnets rouges bretons, Christian Troadec), soit, enfin, parce qu'ils portent un enjeu totalement absent du débat hexagonal, comme c'est le cas du leader indépendantiste polynésien.

Quelle nouvelle "petite phrase" Oscar Temaru nous réserve-t-il pour l’occasion ? La surprise sera sans doute encore au rendez-vous.


Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 13 Février 2017 à 10:28 | Lu 10528 fois
           



Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Le Vieux le 13/02/2017 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Pif-Paf Pourquoi les Polynésiens devraient-ils se sentir français a part entière, ils n'ont ni les mêmes droits, ni les mêmes devoirs.

10.Posté par rori hua le 13/02/2017 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et les 500 emplois pour les jeunes de Faa'a , c'est sa l'urgence.

9.Posté par proQ le 13/02/2017 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi il n'a pas fait un référendum sur l'indépendance du pays quant il était président?
Il lui manqué des c......

8.Posté par tumoana le 13/02/2017 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

post 1 et 2, vous n'etes pas d'ici, rentrez chez vous, dans la motte

7.Posté par Tahitien le 13/02/2017 12:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

temaru ne represente pas nos iles, il ne pense pas au peuple mais juste a faire du bruit pour sa campagne a deux balles (mais beaucoup de depenses publiques!). Vive De Gaulle, vive Marine, vive la France et vive la Polynesie Francaise.

6.Posté par Pavlova le 13/02/2017 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On peut evidemment penser ce quel'on veut sur l'aspect purement politique, mais je trouve tout de meme que cette fois-ci notre Oscar s'est tres bien debrouille sur le plan mediatique et de maniere tres posee, sans rellle vindicte, et dans un certain respect.
Oscar President, c'est une autre hsitoire....

5.Posté par Pito le 13/02/2017 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pif paf tu as raison il faut le laissé s'exprimer.......mais quelle conn......il peut raconter. De Gaulle un criminel !!!! Et lui le petit dictateur de Faa'a qui laisse sa population dans la misère, ses idées il n'y a pour ainsi dire que les habitants de Faa'a qui les soutiennent, Oscar les paye pour cela !!!!
Enfin il va faire sa petite émission en catimini, il sera content et la page est tournée. Que d'argent dépensée pour son ego.

4.Posté par pif paf le 13/02/2017 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet homme est tout autant légitime que M. Flosse lorsqu'il avait été nommé Ministre de la République auprès de M. Chirac. Et beaucoup moins condamné.
On peut ne pas partager toutes ses opinions, il n'en est pas moins qu'il représente toute une frange de la population polynésienne qui ne se sent pas française. Il est leur représentant, et il mets en oeuvre tous les moyens à sa disposition pour parvenir à exprimer ses idées.

La démocratie, c'est la possibilité pour tous de s'exprimer, dans les règles de la république, et sans violence.

3.Posté par Faut pas pousser! le 13/02/2017 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien vu.

2.Posté par Bouvier le 13/02/2017 11:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Temaru, vous devriez vous offrir un cerveau avec les fonds publics que vous avez utilisé pour vos besoins personnels. Vous faites honte à la Polynésie.

1.Posté par CITRUS le 13/02/2017 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comme dab ..........DU BLABLA pour journaleux en mal de sensations
et en demande pour faire de l'audimat, si faire des interviewe, d'hommes
politiques , c'est fouiller les poubelles , et / ou interroger un niannian
ce mec ne représente QUE lui , donc a qu'elle titre parle t il ?????

1 2