Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Teiva Manutahi nommé à la tête de sa délégation



Teiva Manutahi nommé à la tête de sa délégation
Tahiti, le 24 mai 2020 – L'ancien leader politique et ex-Médiateur du Pays, vient d'être officiellement nommé par le président Edouard Fritch chef de service de la nouvelle "Délégation pour la prévention de la délinquance de la jeunesse" créée par le gouvernement.
 
C'est désormais officiel, l'ancien leader politique et unique "Médiateur" du Pays entre 2014 et 2016, Teiva Manutahi, a été nommé le 14 mai dernier chef de service de la Délégation pour la prévention de la délinquance de la jeunesse (DPDJ), créée trois jours plus tôt. L'arrêté de création de la délégation détaille les missions et activités de cette nouvelle entité, qui devra bénéficier "aux personnes physiques âgées de 10 à 24 ans révolus et celles qui peuvent exercer à leur égard l'autorité parentale". La délégation aura en charge de définir des "politiques publiques en faveur de la parentalité, de la promotion de la jeunesse et de la prévention des risques de délinquance des jeunes", d'intégrer et de s'appuyer sur un "observatoire de la jeunesse en Polynésie française" pour ses missions, de "développer la prévention des risques de marginalisation et de délinquance des jeunes" ou encore d'élaborer et coordonner des "plans d’action éducative, sociale et de prévention".
 
"Partenariat" avec les services de l'Etat
 
La délégation devra également, en partenariat avec les services de l'Etat, "évaluer la situation des mineurs en voie de délinquance et de leur famille", proposer des actions éducatives dans le cadre de mesures ordonnées par l’autorité judiciaire et assister le gouvernement auprès du Conseil de prévention de la délinquance pour la Polynésie française. Pour l'heure, la délégation est dotée d'un chef de service, d'un secrétaire, d'un adjoint responsable du bureau des stratégies et d'un responsable de la cellule d'investigation éducative. Mais l'organisation de la délégation prévoit déjà, outre un siège à Papeete, quatre subdivisions déconcentrées pour chaque archipel.
 
Accusations de "remerciement" politique
 
L'information sur la nomination à venir de Teiva Manutahi à la tête de cette délégation avait déjà fuité en février dernier, à la suite des accusations de "remerciement" politique de la confédération syndicale A Ti'a i Mua. En effet, si Teiva Manutahi est assistant socio-éducatif de profession, il est surtout l'ancien leader politique de Porinetia Ora, rallié à Gaston Flosse entre deux tours des territoriales de 2013, avant d'être nommé par l'ancien leader orange "Médiateur" du Pays entre 2014 et 2016, déjà sur un poste créé pour l'occasion et disparu après lui. Lors des territoriales de 2018, il a ensuite rejoint les rangs du Tapura d'Edouard Fritch et a fait campagne aux dernières municipales aux côtés des ministres Jean-Christophe Bouissou et Isabelle Sachet à Faa'a.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Dimanche 24 Mai 2020 à 11:44 | Lu 4236 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Juillet 2020 - 00:35 La saisie d'Oscar Temaru maintenue

Mardi 7 Juillet 2020 - 18:27 ​La fratrie de braqueurs à la barre

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus