Tahiti Infos

Tauhiti Nena ne jette pas l'éponge pour les Jeux du Pacifique


Tauhiti Nena entouré ce jeudi par ses boxeurs lors de sa conférence de presse organisée à Fautaua.
Tauhiti Nena entouré ce jeudi par ses boxeurs lors de sa conférence de presse organisée à Fautaua.
Tahiti, le 13 octobre 2023 - Le président de la Polynesia Boxing Association (PBA), Tauhiti Nena, est revenu à la charge, ce jeudi, en affirmant que seuls ses boxeurs ont gagné le droit de participer aux prochains Jeux du Pacifique organisés aux îles Salomon. L'ancien ministre des Sports a adressé une lettre au président du COPF, Louis Provost, lui demandant d'inscrire ses athlètes pour les Jeux. 

“Il y avait une confrontation qui était prévue la semaine dernière. On a gagné les 13 combats par forfait. Aujourd'hui, on veut juste que le COPF (comité olympique de Polynésie française, NDLR) respecte ce qui a été décidé pendant la commission ad-hoc et que nos boxeurs soient ceux qui partent pour les Jeux du Pacifique”, a déclaré, jeudi, Tauhiti Nena, président de la Polynesia Boxing Association (PBA). Lors d'une conférence de presse organisée à Fautaua, l'ancien ministre des Sports est en effet revenu à la charge sur le dossier concernant la participation d'une délégation de boxeurs aux Jeux du Pacifique, organisés entre le 19 novembre et le 2 décembre prochain aux îles Salomon. 

Rappelons que la semaine passée, le président de la fédération de boxe anglaise de Polynésie française (FBAPF), Ismaël Tahiata, estimait que seuls ses boxeurs prendraient l'avion pour Honiara. L'intéressé expliquait qu'il remplissait désormais toutes les conditions pour participer aux Jeux. À savoir une affiliation au COPF et à une fédération internationale, en l'occurrence la World Boxing. Une position soutenue par le patron du mouvement sportif, Louis Provost, bien que tous les partis s'étaient entendus pour organiser cette fameuse confrontation et pour inscrire les athlètes des deux fédés pour les Jeux. 

Lire aussi >> Désordre sur le ring avant les Jeux aux îles Salomon

S'ils ne sont pas encore sûrs de partir pour les îles Salomon, les boxeurs de la PBA peaufinent leur préparation pour les Jeux.
S'ils ne sont pas encore sûrs de partir pour les îles Salomon, les boxeurs de la PBA peaufinent leur préparation pour les Jeux.
“C'est de l'argent public, sauf s'il paie de sa poche pour envoyer des touristes”

Ainsi, Tauhiti Nena a adressé ce mardi un courrier au COPF lui demandant de respecter les engagements pris. “Dès lors que le président de la FBAPF a pris le parti de refuser de participer aux sélectives (…) nous considérons que seule la liste de nos athlètes de la PBA est légitime à participer et performer aux Jeux”, indique Tauhiti Nena dans sa lettre, avant d'insister davantage lors de sa conférence de presse ce jeudi. “Ce n'est pas Louis Provost qui décide de qui doit partir aux Jeux. Le Pays va mettre 160 millions pour le déplacement de la délégation tahitienne aux îles Salomon. C'est de l'argent public, sauf s'il paie de sa poche pour envoyer des touristes. De quel droit il met dans l'avion les boxeurs qui ont perdu ?” 

Tauhiti Nena rappelle par ailleurs que la FBAPF, qui s'est vu retirer sa délégation de service public fin août, n'est de fait plus affiliée au COPF. “Celle-ci ne saurait représenter seule la boxe polynésienne aux prochains Jeux du Pacifique, sauf pour le COPF à favoriser injustement une fédération au détriment de l'autre, cette discrimination étant de nature à porter gravement atteinte aux principes et valeurs de la boxe polynésienne.”  Quant à l'affiliation de la FBAPF à la World Boxing, le président de la PBA précise “qu'en réalité, au plan statutaire, les membres affiliés à la World Boxing ne pourront l'être qu'au terme d'une assemblée générale constituante qui se tiendra en novembre en Allemagne.”

Encore une fois, d'ici le 19 novembre et l'ouverture officielle des Jeux du Pacifique à Honiara, beaucoup de choses devraient encore se passer au sein de la boxe polynésienne. 

Rédigé par Désiré Teivao le Vendredi 13 Octobre 2023 à 06:38 | Lu 1731 fois