Tahiti Infos

Tauhiti Nena : “Éric Zemmour n'était pas connu du tout en Polynésie”


Tahiti, le 10 avril 2022 - Représentant surprise d'Éric Zemmour en Polynésie, Tauhiti Nena peut se targuer d'avoir fait jeu égal avec Valérie Pécresse dans les urnes, malgré la faible participation. Le candidat réserve sa consigne de vote au second tour pour les jours à venir.
 
Comment accueillez-vous le score d'Éric Zemmour qui fait quasiment jeu égal avec Valérie Pécresse ?

“Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont bien voulu nous faire confiance et qui nous ont suivis pour soutenir Éric Zemmour. On n'a pas eu le temps de faire le tour de la Polynésie. Ça fait seulement deux mois qu'on s'est mis en contact et qu'on a décidé de le soutenir. Éric Zemmour n'était pas connu du tout en Polynésie. Peu de gens se sont mobilisés pour ces élections. On peut voir qu'on est quasiment à la quatrième place, avec Pécresse, donc voilà. Il va falloir prendre une décision pour le deuxième tour. J'ai entendu Éric Zemmour qui appelle à voter Marine Le Pen. En ce qui nous concerne, j'aurai une réunion demain soir avec mon groupe et on prendra une décision. Pour le premier tour, c'était assez partagé, on avait une légère majorité qui était pour soutenir Zemmour, d'autres voulaient soutenir Jadot ou Mélenchon. Demain soir, je respecterai encore la décision de la majorité de mon groupe.”
 
Vous allez choisir le candidat qui, au niveau local, se rapproche le plus de vos idées ?

“Les gens nous ont dit : “Vous êtes d'extrême-droite, c'est quoi ça ?” Les médias n'ont pas parlé des accords que nous avons mis en place avec Éric Zemmour, sur la reconnaissance du fait nucléaire, de la colonisation, l'arrêt de l'obligation vaccinale, la mise en place d'un statut souverain. Pendant deux mois, on nous balançait des choses qui n'avaient rien à voir avec les accords. Ce sont des choses qui nous ont fait mal pour ces élections. On prépare les prochaines législatives et les prochaines territoriales, on ira sur le terrain, dans toutes les communes, on va bien expliquer à la population pourquoi nous avions fait ce choix avec Hau Mā'ohi Ti'amā.”
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Dimanche 10 Avril 2022 à 15:30 | Lu 1073 fois