Tahiti Infos

Tania Noble, Miss Tahiti 1992


TAHITI, le 18 mai 2021 - L’élection Miss Tahiti a évolué tout au long de son histoire. En 60 ans, le lieu de l’élection, l’organisation et les organisateurs, les étapes du défilé ont changé. La preuve avec cette année 1992 qui inaugure une nouvelle formule.

Miss Tahiti, qualificatif pour l’élection de miss France, existe en Polynésie depuis 60 ans. Ce concours élit la plus belle femme de Polynésie et ses dauphines, chaque année. Une sélection préalable permet de retenir un nombre arrêté de candidates selon des critères établis. Yolande Dexter, membre du comité organisateur avec Dominique Pétras, se rappelle : "Les filles devaient par exemple faire plus de 1,72 mètres ou encore ne pas ne pas avoir de tatouage. En plus, on prenait directement et sans sélection les miss élues dans les îles."

Les critères et la sélection des candidates existent toujours. En revanche, depuis 60 ans, l’organisation et les organisateurs ont changé, de même que les titres, les étapes du défilé, les lieux de l’élection. Pour preuve, en 1992, des nouveautés sont apparues.

La place Vaiete accueille l'élection

Le spectacle a eut pour cadre, après l’hôtel Tahiti, la place Vaiete, à Papeete. Le vendredi 3 juillet 1992, Miss Tahiti était élue, ainsi que miss Purotu a'ia'i no Papeete. La formule était entièrement nouvelle avec une élection populaire puis une soirée de gala avec dîner et remise des dernières récompenses à l’hôtel Maeva Beach, à Punaauia.

Aux passages traditionnels en robe et maillot de bain, ont été ajouté deux passages mettant en valeur la culture polynésienne en tenues réalisées à l’aide de matériaux naturels.

Tania Noble a été couronnée Miss Tahiti, Claudine Tama est devenue miss Heiva i Tahiti, Taina Calissi a reçu le titre de miss Purotu a'ia'i no Papeete. Les demoiselles d’honneur de Miss Tahiti étaient Nathalie Feltesse et Loanah Blanc.

Fille du fameux chanteur

Tania Noble est la fille du chanteur-compositeur Patrick Noble. Cet ancien de la chanson polynésienne à Tahiti a démarré sa carrière à la fin des années 1960. Il a été l’un des précurseurs de la musique tahitienne des années 1970-1980. Elle compte aussi au sein de sa famille Léa Constant, Miss Tahiti 1964 et sa fille Vaihere Constant, Miss Tiurai 1982 !

Taina Caliss, miss Purotu a'ia'i no Papeete i, aujourd’hui artiste reconnue, est la fondatrice de la première plateforme digitale pour la promotion des arts et des artistes contemporains de Tahiti et des îles (Raw Tahiti). Elle vient d’être sélectionnée pour une résidence d’artistes à la cité internationale des arts à Paris (de juillet à novembre 2021).

Tania Noble a participé à l’élection de miss France, organisée en décembre 1992 à la Défense. Avec les autres concurrentes, elle a participé à un stage préparatoire au parc Euro Disney de Marne La Vallée qui venait juste d’ouvrir. Elle n’a pas été retenue. Cette année-là, c’est Véronique de la Cruz, Miss Guadeloupe, qui est montée sur la plus haute marche du podium, permettant pour la première fois de faire la lumière sur cette île des Antilles.

Au total, cinq miss Tahiti (dont une démissionnaire, Thilda Fuller en 1979) ont été élues miss France : Edna Tepava (1973), Mareva Georges (1990), Mareva Galenter (1998) et Vaimalama Chaves (2018).

Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 18 Mai 2021 à 19:23 | Lu 4660 fois