Tahiti Infos

Tahiti chute face à l’Italie en quart de finale du Mondial


Enorme déception pour les Tiki Toa qui visaient le titre mondial et qui ont été éliminés (2-5) par l’Italie en quart de finale. (Crédit photo TNTV)
Enorme déception pour les Tiki Toa qui visaient le titre mondial et qui ont été éliminés (2-5) par l’Italie en quart de finale. (Crédit photo TNTV)
Tahiti le 22 février 2024 - Les Tiki Toa ne soulèveront pas le trophée de la Coupe du Monde de beach soccer 2024 à Dubaï comme ils en avaient l’ambition. Ils ont été battus (5-2) jeudi matin face à l’Italie en quart de finale après avoir pourtant donné bien des espoirs à leurs supporters en menant 2-0 en début de match. Mais les Tiki Toa ont été inconstants par la suite face à une solide et efficace équipe italienne.
Le rêve d’un premier titre mondial de beach soccer décroché par Tahiti a été anéanti hier au stade national de beach soccer de Dubaï par la Squadra Azzurra. Les victoires précédentes face à l’Argentine et l’Espagne et une défaite anecdotique contre l’Iran avaient démontré que les Tiki Toa étaient bien dans leur Mondial et que leurs hautes ambitions affichées avant la compétition n’étaient pas surfaites. Mais ils sont tombés de haut hier face à une formation italienne qui a mérité son succès même si le score final (5-2) semble sévère pour les Tahitiens sur la physionomie du match. Le cinq de départ composé de Jonathan Torohia dans les buts qui a connu un anniversaire (39 ans) amer hier, Tamatoa Tetauira, Patrick Tepa, Heirauarii Salem et le capitaine Raimana Li Fung Kuee avait fort bien démarré la rencontre en menant 2-0 après moins de trois minutes de jeu. Heimanu Taiarui ouvrait le score d’une frappe lointaine (1-0) puis 35 secondes plus tard, Tamatoa Tetauira transformait en but un coup-franc excentré (2-0. Les Tahitiens étaient bien partis pour prendre leur revanche du Mondial 2021 au Paraguay où ils avaient été largement battus (12-4) en poule par l’Italie. Tahiti dominait plutôt dans l’ensemble en exerçant un gros pressing mais manquait de réalisme pour porter le score à 3-0. Et les Italiens se relançaient à 40 secondes de la fin du tiers temps lorsque Giordani effectuait un dégagement alors que le jeu se déroulait devant le but italien, la frappe de Giordani lobant Jonathan Torohia avancé (2-1). La physionomie du deuxième tiers temps était portée sur la défensive avec peu d’occasions de but et des frappes lointaines non cadrées des deux côtés et c’est sur un nouveau but évitable que l’Italie égalisait (2-2) après 2’ 34’’. Giordani devançait Torohia qui s’apprêtait à capter un ballon remis en retrait de la tête par Heimanu Taiarui. Le match était engagé, tendu et peu rythmé car les deux équipes jouaient beaucoup avec leur gardien. Ça s’animait dans les deux dernières minutes avec un sauvetage miraculeux de Heimanu Taiarui sur la ligne de but tahitienne, une frappe sur la barre de Heirauarii Salem suivi de deux arrêts réflexe du gardien italien. Mais ça bougeait aussi au tableau d’affichage malheureusement pas en faveur des Tiki Toa, l’Italie prenant l’avantage (3-2) sur une frappe croisée de Bertacca.

Tahiti craque en fin de match

Après un premier tiers temps réussi, un second qui a été plus laborieux, les Tahitiens inquiétaient à l’amorce du troisième tiers temps. Et ce n’était pas qu’une impression car l’on a senti les Tiki Toa de plus en plus fébriles au fil des minutes et surtout impuissant à mettre leur combinaison en place sur le plan offensif. Les Italiens plus expérimentés au niveau international géraient leur avantage et l’accroissait à 2’ 18’’ minutes de la fin du match sur un retourné de Gentili de la moitié du terrain. 4-2 ça se compliquait pour Tahiti et ça devenait mission impossible lorsque Remedi donnait encore un peu plus d’ampleur (5-2) au score alors qu’il ne restait qu’un peu plus d’une minute à jouer. Les Tiki Toa se livrèrent bien à un baroud d’honneur mais ils manquaient de réalisme pour rendre la défaite moins lourde alors que l’Italie s’était montrée de plus en plus clinique offensivement au fil du match. La déception était bien sûr énorme dans le camp tahitien mais le capitaine Raimana Li Fung Kuee reconnaissait au micro de nos confrères de TNTV que Tahiti avait été battu par plus fort :’’Nous avons fait un très bon début de match et on s’est montré réaliste pour mener 2-0. Ça nous a mis en confiance mais on a eu tendance à se relâcher par la suite et franchement, je ne m’explique pas pourquoi. On a perdu le fil du match, on ne parvenait plus à jouer notre jeu et on est devenu de plus en plus nerveux. Mais il faut aussi souligner que les Italiens sont montés en régime et nous ont posé beaucoup de problèmes. On est tombé face à une grande équipe. Après, on a quand même fait un beau parcours mais on a encore buté en quart de finale et il faudra analyser cela avec du recul’’. Tahiti avait en effet également échoué (5-4 a.p.) en quart de finale du Mondial 2021 face au Japon. Le manque de rencontres internationales et donc d’expérience peut expliquer en partie cela quand le niveau s’élève et que la pression devient plus forte. Les Tiki Toa ont désormais un an pour préparer la prochaine Coupe du monde qui aura aux lieu aux Seychelles et y nourrir encore de grandes ambitions car les Tiki Toa ont tout de même fini dans le Top 8 mondial à Dubaï.
Patrice Bastian                

Résultats
 
JEUDI
*Quarts de finale
-Tahiti-Italie 2-5
-Iran-Emirats arabes unis 2-1
-Portugal-Biélorussie 3-4
-Brésil-Japon 8-4
SAMEDI
*Demi-finales
-4 h 00 : Brésil-Iran
-5 h 30 : Italie-Biélorussie
DIMANCHE
*Match 3è/4è place : 4 h 00 
*Finale : 5 h 30 

Rédigé par Patrice Bastian le Jeudi 22 Février 2024 à 09:32 | Lu 2052 fois