Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tahiti Nui Helicopters se prépare à décoller



Laurent Tevron est aujourd'hui directeur d'exploitation de Tahiti Nui Hélicopters. Il était auparavant responsable des opérations chez Tahiti Hélicoptère.
Laurent Tevron est aujourd'hui directeur d'exploitation de Tahiti Nui Hélicopters. Il était auparavant responsable des opérations chez Tahiti Hélicoptère.
PAPEETE, le 13 juin 2018. Tahiti Nui Helicopters (TNH) prendra officiellement son envol début juillet. La société, détenue à 50 % par Air Tahiti Nui et à 50% par HBG, leader franco-suisse du transport aérien par hélicoptère, est équipée de trois hélicoptères. Un quatrième arrivera fin octobre. TNH proposera de nombreux prestations : du vol de 10 minutes au-dessus de Tahiti au transfert inter-îles.

Il ne manque à Tahiti Nui Helicopters que le certificat de transporteur aérien pour commencer officiellement ses vols. Cette autorisation devrait arriver le 24 juin prochain et permettre une exploitation à partir de début juillet.
Dans les locaux de Tahiti Nui Hélicopters, sur la zone de l'aéroport de Tahiti Faa'a, trois aéronefs sont déjà arrivés. Entièrement repeints aux couleurs de la nouvelle société, détenue à 50 % par Air Tahiti Nui et à 50 % par HBG, les appareils et leurs pilotes attendent avec impatience de s'envoler.

Après 250 millions de Fcfp d'investissements, Tahiti Nui Helicopters se fixe pour objectif d'être à l'équilibre au bout de la troisième année d’exploitation. Pour y arriver, elle compte sur les deux grandes sociétés qui sont derrière elle, le groupe franco-suisse HBG est le leader français des compagnies aériennes d’hélicoptères et l’un des principaux acteurs du secteur en Europe.

L'appui d'Air Tahiti Nui

Dans les locaux de Tahiti Nui Hélicopters, sur la zone de l'aéroport de Tahiti Faa'a, trois aéronefs sont déjà arrivés. Le quatrième arrivera fin octobre.
Dans les locaux de Tahiti Nui Hélicopters, sur la zone de l'aéroport de Tahiti Faa'a, trois aéronefs sont déjà arrivés. Le quatrième arrivera fin octobre.
Tahiti Nui Helicopters peut en effet s'appuyer sur Air Tahiti Nui et toutes ses antennes commerciales qui vendront les prestations de Tahiti Nui Helicopters. « Les clients d'Air Tahiti Nui pourront bientôt cumuler ou utiliser leurs miles avec la société Tahiti Nui Helicopters et vice-versa », souligne Laurent Touvron, directeur d'exploitation de Tahiti Nui Hélicopters. TNH pourra aussi compter sur le soutien logistique et juridique de la compagnie au tiare. Propriétaire de plus de 50 hélicoptères, HBG possède en stock de nombreuses pièces de rechange qu'elle pourra mettre rapidement à disposition de TNH.

Dans le hangar de Faa'a, Laurent Tevron présente les trois appareils. « Voici, les deux EC 135. Six passagers, en plus du pilote, peuvent monter à bord », détaille-t-il. C'est ce type d'appareil qui assurera le transfert inter-îles et les évasans. « Actuellement, le seul hélicoptère capable de faire des évasans c'est le Dauphin du haut-commissariat. L'avantage de notre appareil c'est qu'il coûte moins cher que le Dauphin. En revanche, on n'a pas les mêmes capacités en terme de distance franchissable », ajoute-t-il. « Le Dauphin peut aller jusqu'à Rapa, les EC 135 ne peuvent pas. On peut faire facilement toutes les îles de la Société et aller aux Tuamotu Ouest. »

 Pour l'AS 350 B2, les tarifs sont de l'ordre de 390 000 Fcfp l'heure.
 Pour l'AS 350 B2, les tarifs sont de l'ordre de 390 000 Fcfp l'heure.
A côté, Laurent Tevron montre un AS 350-B2, connus aussi sous le nom d'Ecureuil. « Cet appareil est très polyvalent », décrit-il. «  Il permettra d'effectuer des vols panoramiques, de faire du travail aérien (levage de charges, lutte contre les feux). »
Le quatrième hélicoptère travaillera en juillet sur le Tour de France. Ce deuxième AS 350-B2 devrait donc être réceptionné fin octobre.
« Le coût sur les deux appareils n'est pas le même », détaille Laurent Tevron, qui était auparavant responsable des opérations chez Tahiti Hélicoptère. « Pour l'AS 350 B2, les tarifs sont de l'ordre de 390 000 Fcfp l'heure, en sachant qu'on facture à la minute et que cinq passagers peuvent être à bord (en plus du pilote). Dans cet appareil, les passagers ont une vision panoramique à 360 degrés. Pour l'EC 135, c'est 514 000 Fcfp avec six personnes à bord maximum. L'EC 135 est un bimoteur. »

Une partie de l'équipe de Tahiti Nui Helicopters.
Une partie de l'équipe de Tahiti Nui Helicopters.
Aujourd'hui dix personnes travaillent pour Tahiti Nui Helicopters (quatre pilotes, deux mécaniciens un logisticien, un commercial, un adjoint des opérations et un directeur d'exploitation). D'ici la fin de l'année, l'équipe va se renforcer de quatre autres personnes (un mécanicien, un logisticien, un commercial et un adjoint des opérations ». A terme, TNH souhaiterait s'appuyer sur sept pilotes pour pouvoir être disponible 24 heures sur 24, notamment pour les évacuations sanitaires.


Tahiti Nui Helicopters se prépare à décoller

Les activités

Air Tahiti Nui promeut sur son site internet les activités de Tahiti Nui Helicopters.
Air Tahiti Nui promeut sur son site internet les activités de Tahiti Nui Helicopters.
- Vols panoramiques au départ de Tahiti, Moorea et Bora Bora. TNH propose un « tour découverte » de 10 minutes au-dessus de la vallée de la Fautaua à partir de 16 229 Fcfp.
- Transferts entre possible entre Tahiti, Moorea, Maiao, Mehetia, Tetiaroa, Huahine, Raiatea, Taha'a, Bora Bora, Tupai et Maupiti. Possibilité de transferts vers les îles de l’archipel des Tuamotu après étude par TNH.
- Pour ceux qui aimeraient essayer de piloter un hélicoptère, TNH propose un « vol initiation » avec 30 minutes de briefing pré-vol avec « introduction à la machine, mécanique de vol, introduction aux commandes de vol et aux instruments » avant de partir pour un double vol jusqu'à 30 minutes avec un pilote instructeur professionnel.
- Travail aérien : levage et transport de charges, prise de vues aériennes, et lutte contre le feu
- Evacuations sanitaires à la demande du SAMU ou d'entreprises privées d'assistance médicale.

Site internet de Tahiti Nui Helicopters

Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 13 Juin 2018 à 17:00 | Lu 5120 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 17:25 Le Port autonome de Papeete prépare sa mue

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués