Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Taekwondo - Championnats d'Océanie : " Il faut rester sur cette image positive "


En un week-end, la Polynésie française a connu deux compétitions de taekwondo d'envergure internationale. Le bilan sportif est positif avec de nombreuses médailles pour Tahiti. Les trois jours de compétition se sont terminés en apothéose par un haka plein d'émotion. Tuarai Hery a pu obtenir une nouvelle médaille d'argent dans la catégorie + de 80 kg.


Il y avait une belle ambiance à Mahina ce week end
Il y avait une belle ambiance à Mahina ce week end
En un week-end, la Polynésie a connu deux compétitions d’envergure internationale. Après la Président’s Cup, la salle omnisport de Mahina a accueilli la 8e édition des championnats d’Océanie de taekwondo. Le niveau était tout aussi relevé que lors de la Président’s Cup, avec notamment des Australiens très forts, dont certains d’origine Iranienne, l’Iran étant une grande nation du taekwondo.
 
La Polynésie française n’a pas démérité avec de nombreuses médailles obtenues dans des catégories ne comprenant que deux à quatre compétiteurs mais aussi des médailles obtenues dans des catégories plus difficiles. A noter la présence de Remuela Tinirau qui, rappelons-le, a été champion de France élite. Nous citerons les médaillés des catégories sénior comprenant au moins cinq compétiteurs.

Le niveau était relevé et les médailles difficiles à obtenir
Le niveau était relevé et les médailles difficiles à obtenir
De bons résultats pour Tahiti
 
Barbara Louis (Te ui api no Papeete) s’illustre en remportant le bronze en – de 49 kg, Sophia Tehiva (Tefana) et Averii Gatien gagnent le bronze en – de 67 kg, Moehau Faaite (Taiarapu) remporte le bronze en + de 67 kg et Raimana Rataro-Tuihaa (Mahina) s’offre également une médaille de bronze en -58 kg.

Notre champion de France Remuela Tinirau (Te Toa) et Peter Babka (Taiarapu) remportent le bronze en – de 80 kg, Reynald Chan (Mahina) remporte également une médaille de bronze en + de 80 kg et, enfin, Tuarai Hery (Punaruu), après sa médaille d’argent lors de la Président’s Cup, remporte une nouvelle médaille d’argent, toujours en + de 80 kg.
 
Les trois journées de compétition se sont achevées par un haka aussi magistral qu’émouvant proposé par les athlètes tahitiens et néozélandais, pour le plus grand bonheur du public. SB

Sylvain Defaix, coach de Tefana taekwondo
Sylvain Defaix, coach de Tefana taekwondo
Parole à Sylvain Defaix, coach à Tefana :
 
Trois jours de compétition importants pour le taekwondo polynésien ?
 
« Oui, notamment sur le plan sportif. C’était la première fois qu’il y avait deux compétitions internationales avec des athlètes de très haut niveau. Lors de la Président’s Cup, on a eu des athlètes qui étaient présents dans le Top 10 mondial. Lors des Océania, avec les Australiens, on a vu des athlètes qui sont dans l’optique des Jeux Olympiques de 2020 et de 2024 donc il y a eu du très haut niveau. Ceux qui ont décroché des médailles ont dû aller les chercher très loin. »
 
Des résultats de bon augure pour l’avenir ?
 
« Si l’on prend les catégories cadet, on a fait pas mal de médailles d’or. On est tombés sur des étrangers et le niveau est en progression. En junior, lorsqu’il y avait des étrangers dans les catégories, ceux qui ont fait des médailles, c’était face à un bon niveau. Au niveau des séniors, on a eu Hinavai Tepea qui a obtenu l’or à la Président’s Cup mais qui perd de peu au premier tour lors des Océania, les combats étant très durs. »
 
« On a vu Peter Babka qui perd de pas grand-chose en demi au point en or. On a du niveau, on a des gens qui sont là depuis un petit moment, qui travaillent, et on voit aussi qu’on a des jeunes qui arrivent et qui devraient pouvoir aller s’exprimer à l’extérieur. Le fait de voir tout ça ici, cela fait réfléchir les gens, cela les incite à prendre plus sérieusement les préparations. »
 
« Un athlète comme Jaysen Ishida, l’Américain, il doit avoir le même âge que Tuarai Hery. Il a un objectif, il vient ici pour prendre des points, il va ensuite en Russie pour prendre des points, il voyage seul…Cela demande de l’investissement, de la logistique. Si on veut avoir des jeunes au top du top qui partent d’ici, il faudra travailler ensemble. »
 
Un dernier mot, un remerciement ?
 
« J’aimerais remercier tout le taekwondo polynésien. On a vu pendant trois jours les trois entités. Notre seul souhait, c’est que les dirigeants restent sur cette image positive, puisqu’on a des athlètes qui se sont éclatés, qui se sont bien battus. On voit qu’on a tout à bénéficier dans le partage des choses, donc voilà, moi je prône l’ouverture. » Propos recueillis par SB

Un haka vibrant a clôturé les trois jours de compétition
Un haka vibrant a clôturé les trois jours de compétition

Rédigé par SB le Lundi 6 Août 2018 à 17:01 | Lu 1169 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti