Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Surf de gros, le savoir-faire des riders du fenua



Matahi Drollet et sa bombe prise à Teahupoo le 5 juillet 2018. (WSL / Romuald Pliquet)
Matahi Drollet et sa bombe prise à Teahupoo le 5 juillet 2018. (WSL / Romuald Pliquet)
PAPEETE, le 20 janvier 2019 - Avec cinq surfeurs tahitiens sélectionnés pour les XXL Big Waves Award de la World Surf League, la glisse polynésienne et en particulier, le surf de gros de nos riders est de nouveau mise à l'honneur. Tikanui Smith, Matahi Drollet, Kauli Vaast marchent aujourd'hui dans les pas de glorieux anciens comme Raimana Van Bastolaer, Vetea David ou encore Manoa Drollet.  

Raimana Van Bastolaer, Vetea David, Malik Joyeux, sont autant de nom qui résonnent aujourd'hui dans l'univers de la glisse polynésienne, et en particulier du surf de gros. Une discipline très spectaculaire popularisée au début des années 2000 par la légende hawaiienne Laird Hamilton, et à laquelle de nombreux surfeurs tahitiens, à l'image de ceux cités précédemment, se sont adonnés durant ces dernières années.

Ainsi, Vetea David partageait dans les colonnes de Tahiti Infos en 2015 sa passion intacte pour le surf de gros. À 47 ans, celui que l'on surnomme "Poto" venait de "charger" une bombe sur le spot de Teahupo'o : "La plus grosse vague, le plus gros tube, j’ai fait ça presque toute ma vie. C’était par pur plaisir, sachant qu’il y a un entraînement intensif toute l’année, pendant des années, pour être prêt le jour J parce que sinon tu vas te noyer.

"PRENDRE LA PLUS GROSSE VAGUE AU MONDE"

En avril 2018 Tikanui Smith avait pris une vague sur le spot de Nazaré au Portugal, réputé pour être l'un des spots de surf les plus dangereux au monde.
En avril 2018 Tikanui Smith avait pris une vague sur le spot de Nazaré au Portugal, réputé pour être l'un des spots de surf les plus dangereux au monde.
Aujourd'hui, en dépit des risques encourus par la pratique de cette discipline, le témoin est passé à la jeune génération de surfeurs tahitiens. Les nouveaux gladiateurs des tubes se nomment désormais Tikanui Smith, Matahi Drollet, Kauli Vaast ou encore Mateia Hiquily. Ces derniers ont notamment été retenus par la World Surf League (WSL) pour les Big Waves Award 2019 dont la cérémonie de remise des prix se tiendra en avril prochain en Californie.

Tikanui Smith, surfeur originaire de Moorea, affirmait par ailleurs que son "objectif principal est de représen-ter Tahiti et la Polynésie française dans le monde du surf de grosses vagues, de me qualifier pour le Big Wave World Tour et surtout de prendre la plus grosse vague au monde.""

Tous ces jeunes qui sortent ont grandi avec les exploits de ces anciens, comme Raimana Van Bas-tolaer, Vetea David, Malik Joyeux, Manoa Drollet. Tous ont contribué à la renommée du surf tahitien et de notre savoir-faire dans le domaine. Et aujourd’hui, tous ces jeunes reprennent fièrement ce flambeau", explique Lionel Teihotu, président de la Fédération tahitienne de surf (FTS).

TEAHUPOO THÉÂTRE DES EXPLOITS

Vetea David l'une des figures du surf tahtien en action sur le spot de Teahupo'o. (WSL / Romuald Pliquet)
Vetea David l'une des figures du surf tahtien en action sur le spot de Teahupo'o. (WSL / Romuald Pliquet)
Qui dit surf de gros, dit forcément Teahupo'o. Si le spot du bout de la route n'offre pas des vagues de 15 mètres de haut (même si cela peut arriver) comme sur le spot de Nazaré au Portugal, sa forme tubulaire quasi parfaite, son épaisseur et sa dangerosité (les vagues se brisent sur le récif de corail) en font l'une des vagues les plus redoutables sur la planète.

La mâchoire de Havae a notamment offert en 2000 la "vague du millénaire" à Laird Hamilton. Et au début du mois de juillet 2018, elle a offert une session de surf dont elle seule a le secret. "Tous les surfeurs tahitiens qui sont nominés aux XXL Big Waves Award ont été retenus à la suite de cette session de juillet 2018 où plusieurs grosses bombes ce sont présentées", indique Lionel Teihotu. "Une nouvelle belle promotion pour cette vague du bout du monde. Et puis, grâce à leur exploit, ils montrent que tout surfeur tahitien peut s'illustrer sur cette vague. Après, surfer à Teahupo'o demande évidemment une préparation physique et mentale particulière."

PAROLE A

Lionel Teihotu, président de la Fédération tahitienne de surf
"Des énormes sacrifice pour vivre de leur passion"


"C'est une merveilleuse nouvelle que cinq Tahitiens soient nommés aux XXL Big Waves Award. D'autant plus que certains ont été nominés lors de sessions sur le spot de Teahupo'o. Donc une nouvelle belle promotion pour cette vague du bout du monde. Et puis grâce à leur exploit, ils montrent que tout surfeur tahitien peut s'illustrer sur cette vague. Après, surfer de telles vagues demande évidemment une préparation physique et mentale particulière. On a tenu, mercredi dernier, notre assemblée générale à la FTS et on a tenu à remercier tous nos surfeurs qui évoluent à l'étranger, et qui font rayonner la glisse polynésienne hors de nos frontières. Parce qu'ils font d'énormes sacrifices pour vivre de leur passion."

Rédigé par Désiré Teivao le Dimanche 20 Janvier 2019 à 17:38 | Lu 676 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti


















ranktrackr.net