Tahiti Infos

Steeve Teihotaata pour relancer Pirae Va'a


Steeve Teihotaata, désormais ancien capitaine d'EDT Va'a, avait notamment remporté quatre fois de suite la Hawaiki Nui Va'a entre 2014 et 2017.
Steeve Teihotaata, désormais ancien capitaine d'EDT Va'a, avait notamment remporté quatre fois de suite la Hawaiki Nui Va'a entre 2014 et 2017.
Tahiti, le 25 janvier 2021 – C'est un joli coup réalisé par Pirae Va'a. Samuel Moo Sung, président du club, a confirmé que Steeve Teihotaata avait rejoint le club orange lors de la traditionnelle période de mutation.  L'ancien 'aito d'EDT Va'a arrive à Pirae pour prendre également le poste d'entraîneur de l'équipe sénior. De quoi redonner, à priori, un coup de fouet à un club en perte de vitesse depuis près de vingt ans.

Les grands amateurs de va'a ont surement encore en tête les affrontements entre Pirae Va'a Mobil et Maita'i Shell à la fin des années 90 et au début des années 2000. Entre 1998 et 2002 notamment, les deux équipages s'étaient partagé quatre victoires, en cinq éditions, à la Hawaiki Nui Va'a. Trois victoires pour Pirae Va'a Mobil en 1998, 1999 (Pirae place ses deux équipages aux deux premières places) et 2001, avant que Maita'i Shell ne remporte sa première Hawaiki Nui Va'a en 2002.

Si, par la suite, le club au coquillage a construit ces vingt dernières années le plus beau palmarès du va'a, son rival historique, lui, a quelque peu plongé depuis le début des années 2000. Toujours présent sur les grandes courses mais plus vraiment assez fort pour aller jouer les premiers rôles. En témoigne la 27e place de Pirae Va'a en 2019 à la Hawaiki Nui Va'a, où l'équipage accusait près d'une heure de retard sur le podium dominé par Shell Va'a, Team OPT et Team Air Tahiti Va'a.

Mais l'année 2021 pourrait être celle du renouveau pour Pirae Va'a, qui a enregistré lors de la traditionnelle période de mutation, l'arrivée de Steeve Teihotaata, capitaine de l'équipage d'EDT Va'a victorieux à quatre reprises de la Hawaiki Nui Va'a entre 2014 et 2017.

"L'arrivée de Steeve, ça a remis une belle ambiance au club"

Avec l'arrivée de l'un des meilleurs rameurs de sa génération, Samuel Moo Sung, président de Pirae Va'a, espère voir son club retrouver les sommets.
Avec l'arrivée de l'un des meilleurs rameurs de sa génération, Samuel Moo Sung, président de Pirae Va'a, espère voir son club retrouver les sommets.
"Avant l'ouverture de la période de mutation entre novembre et décembre, le petit frère de Steeve, Kevin Kouider, m'a dit que Steeve voulait revenir à Pirae, qui était son club formateur avant de rejoindre EDT Va'a", indique Samuel Moo Sung, président de Pirae Va'a. "J'ai rencontré Steeve et il m'a dit qu'il n'y avait pas de problème de son côté pour quitter EDT Va'a. Il voulait rejoindre notre club en tant que coach de l'équipe sénior aussi. Sur ce point-là, j'ai dû discuter d'abord avec Billy Tupea, qui était notre entraîneur. Il se trouve que lui a d'autres projets à Mataiea pour cette année. Donc ça arrangeait tout le monde et Steeve sera bien le coach de l'équipe sénior cette année."

En plus de Steeve Teihotaata, multiple vainqueur du Te 'Aito et du Super 'Aito, d'autres rameurs, dont Charles Taie, compère de l'extraterrestre Teihotaata à EDT Va'a, se sont engagés chez les orange cette saison. "Effectivement, il y a pas mal de jeunes rameurs de Ihilani qui nous ont rejoints. Je suis évidemment ravi de pouvoir compter sur ce vivier", atteste le président de Pirae Va'a. "Quand la nouvelle de l'arrivée de Steeve s'est répandue, des anciens rameurs du club sont revenus également aux entraînements. L'arrivée de Steeve, ça a remis une belle ambiance au club. Je sens que le tāhō'ē est en train de s'installer entre les rameurs, et dans le va'a, on sait combien l'entente au sein d'un club est importante."

"Ramener Pirae à un certain niveau, ça va prendre du temps"

Cette arrivée de la recrue star doit encore être confirmée par la fédération tahitienne de va'a, qui validera mercredi les demandes de mutation pour la saison 2021. "Normalement, on ne devrait pas avoir de problème de ce côté-là", affirme Samuel Moo Sung.

C'est donc une nouvelle ère qui s'ouvre pour Pirae Va'a, et les passionnés de va'a ont évidemment hâte de voir ce nouvel équipage, mené par Steeve Teihotaata, en action sur les différentes courses. Mais le président reste très lucide sur les futurs objectifs de son club. "C'est vrai que cela fait pas mal d'années que Pirae a un peu disparu. Je suis un ancien rameur du club et j'ai connu les belles années de Pirae Va'a Mobil. Donc ça m'a fait un peu mal de voir l'équipe descendre aussi bas. Maintenant, on sait que pour ramener Pirae à un certain niveau, ça va prendre du temps et ça va être difficile parce qu'en face, il y a encore de gros clubs qui ne laisseront pas leur place", explique le président.

Le calendrier de la saison de va'a doit être validé en assemblée générale en début février. Mais dans le cas où l'interdiction de la tenue de compétitions sportives viendrait à être levée le 15 février, le premier grand rendez-vous des 'aito sera vraisemblablement pour la fin mars et le marathon Polynésie la 1ère. L'occasion, donc, de constater les premiers progrès de Pirae Va'a sous la houlette de Steeve Teihotaata.

Rédigé par Désiré Teivao le Lundi 25 Janvier 2021 à 05:56 | Lu 3971 fois