Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Shell va'a survole sa 12ème Molokai



Hawaii, le 13 octobre 2019 - Shell Va'a a remporté dimanche sa 12e Molokai Hoe à Hawaii. Le club de Fare Ute a réalisé la traversée du chenal entre Molokai et O'ahu en 4h33''36. Team OPT, deuxième, pointe à 13 minutes du vainqueur. Et le podium de la course est complété par Red Bull Va'a.

Douze victoires sur les quatorze dernières éditions. Shell Va’a a remporté dimanche sa douzième victoire à la Molokai Hoe, célèbre course de va’a marathon entre l’île de Molokai et l’île de Oahu dans l’archipel hawaiien. Les protégés de David Tepava, coach et peperu de l’équipe qui compte à lui seul dix victoires sur la course, n’ont laissé aucune chance à la concurrence. Avec un chrono de 4h33’’36 ils ont devancé de plus de 13 minutes (soit plus de 3 kilomètres d’écart) le Team OPT entraîné par Heiarii Teakura, et l’équipage hawaiien de Red Bull Va’a. 
 
Dès le départ, sur le plan d’eau de Hale O Lono, les "Shelliens" prennent immédiatement les devants. Au moment d’attaquer la traversée du chenal entre Molokai et Oahu, Shell Va’a est déjà en tête. Dans leur sillage on retrouve Popora Te Hoe Mamu, un équipage de Bora Bora, Red Bull Va’a et le Team OPT qui sont déjà tous relégués à plus de 300 mètres de la tête. 
 
David Tepava et ses hommes font ensuite étalage de toute leur science du surf, creusant irrémédiablement l’écart sur leurs poursuivants au fil des 60 kilomètres de course. "Je suis content des rameurs, on s’est préparé toute l’année pour cette course et ils ont répondu présent le jour-J", s’est réjoui le coach.

Objectif record

Confortablement installés en tête, les aito avaient désormais comme objectif d’aller battre le record de la course établi en 2011, déjà par Shell Va’a. A l’époque l’équipage avait conclu la traversée en 4h30’’54. "Quand on a vu qu’on était à l’aise dans le surf et qu’on ne voyait personne revenir sur nous on s’est battu évidemment contre le chrono", affirme David Tepava.  Au niveau de Diamond Head, après plus de trois heures d’efforts dans une mer démontée, l’équipe au coquillage accélère ses changements, mais elle échoue finalement à trois minutes du temps référence.
 
En plus de Shell Va’a, vainqueur cette année, trois autres équipages tahitiens réussissent à se classer en open dans les dix premiers de la Molokai Hoe. Team OPT donc à la deuxième position. Manihi Va’a, une équipe des Tuamotu, termine à la sixième place pour sa première participation à la course. Et Popora Te Hoe Mamu, qui était pourtant dans le paquet de tête au départ, finit à la dixième place. 
 
Engagé chez les juniors, EDT Va’a échoué à plus de cinq minutes de l’équipe hawaienne Ka Lahui Kai vainqueur de la catégorie.  Et chez les vétérans 40, Mihere Va’a, emmené notamment par Patete Roopinia, s’est imposé.

Albert Moux, président de Shell Va’a : "D’autant plus spécial que c’est la dixième de David"

Shell va'a survole sa 12ème Molokai
"On a gagné haut la main avec le deuxième et le troisième qui sont à plus de dix minutes derrière nous. C’est une victoire d’autant plus spéciale parce que c’est la dixième victoire de David avec le club à la Molokai. Il était déjà dans l’équipe entre 2006 et 2013 lorsque nous avions remporté huit fois de suite la course. Il n’y a pas beaucoup de personnes dans le monde qui peuvent se vanter d’avoir gagné dix fois Molokai. Je voudrais aussi rendre hommage à tous les anciens rameurs qui ont construit le palmarès et la réputation du club à travers le monde". 

Narai Atger, rameur de Shell Va’a : "On n’a pas vraiment fait attention aux autres équipes"

"Quand on se prépare et que l’on s’entraîne aux cotés de David Tepava ce n’est jamais pour rigoler. Pendant la course on n’a pas vraiment fait attention aux autres équipes. On s’est uniquement concentré sur nous. Et puis après quand on a vu qu’on avait vraiment creusé l’écart avec les autres, on s’est concentré sur les vagues et le surf. C’était vraiment une très bonne session avec les copains."

Rédigé par Désiré Teivao le Dimanche 13 Octobre 2019 à 19:47 | Lu 2376 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Novembre 2019 - 20:00 ​L’avenir précaire du CRT de Motu Uta

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019