Tahiti Infos

Semi-liberté confirmée pour Gilles Yau en appel


Tahiti, le 3 mars 2022 – La Cour d'appel a confirmé jeudi la semi-liberté accordée mi-janvier à Gilles Yau par le juge d'application des peines. Le 15 octobre 2020, le patron d'Agritech avait été condamné à quatre ans de prison ferme pour l'agression sexuelle d'une mineure et incarcéré. 

En janvier dernier et alors qu'il était incarcéré dans la prison de Tatutu, le patron d'Agritech, Gilles Yau, avait obtenu un régime de semi-liberté afin de pouvoir se rendre à son travail. Après un appel du parquet et une audience devant la Cour d'appel le 17 février dernier, la juridiction a confirmé l'octroi de cette semi-liberté jeudi. Gilles Yau a donc la possibilité de se rendre à son travail plusieurs heures par jour du mardi au samedi. 

En octobre 2020, Gilles Yau avait été condamné en appel à l'issue d'un procès à huis clos total pour agression sexuelle sur mineure. Il avait écopé de quatre ans de prison ferme assortis d'un mandat de dépôt. 
 

Rédigé par Garance Colbert le Jeudi 3 Mars 2022 à 17:56 | Lu 4451 fois