Tahiti Infos

Sécurité routière : Du PV au BSR


Tahiti, le 12 octobre 2021 - Depuis juillet 2020, un dispositif alternatif aux poursuites judiciaires est proposé aux conducteurs de deux-roues, non titulaires du Brevet de sécurité routière (BSR), et qui ne souhaitent pas payer leur amende. Les contrevenants s'inscrivent dans une auto-école partenaire et, à l'issue de la formation, leur situation est régularisée. Quarante-huit jeunes ont pu bénéficier de ce dispositif depuis un an. 

Depuis le 24 juillet 2020, un dispositif alternatif aux poursuites judiciaires, misant sur une prise de conscience de la jeunesse, est proposé aux conducteurs de deux-roues non titulaires du Brevet de sécurité routière (BSR) qui ne souhaitent pas payer leur amende. 

Il consiste à s'inscrire auprès de l'auto-école partenaire pour la formation du BSR (5 heures de conduite encadrée), de s'acquitter d'un montant de 4 000 Fcfp et d'assister assidument aux cours. À l'issue de la formation et de l'obtention de son BSR, la situation du contrevenant est ensuite régularisée. 

Ainsi, entre juillet 2020 et juillet 2021, sur 104 personnes verbalisées pour ce motif, 25 jeunes ont bénéficié de ce dispositif, financé par les crédits sécurité routière du haut-commissariat et 23 autres ont bénéficié du dispositif, financé par les crédits de l'Association de prévention routière de Polynésie française (APRPF). 

Dans un communiqué, la commune de Papeete indique que le dispositif va évoluer afin de permettre à des jeunes gens issus des communes de Papeete et Pirae, proposés par Social Police et sélectionnés sur des critères sociaux d'obtenir le financement de leur BSR.

Rédigé par d'après communiqué le Mardi 12 Octobre 2021 à 19:56 | Lu 1118 fois