Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Séance mouvementée à l'APF autour de la question de l'énergie



Photo d'archives
Photo d'archives
PAPEETE, le 7 juillet 2016. La séance à l'assemblée a été très mouvementée ce jeudi matin autour de la question de l'énergie.

La question de l'énergie a de nouveau créé de l'électricité dans l'air du côté de Tarahoi. Ce jeudi matin, à l'ouverture de la séance, les élus de l'opposition ont demandé à ce que deux résolutions soient ajoutées à l'ordre du jour. Ces résolutions n'avaient pas été adoptées en commission en début de semaine. Elles concernent la baisse du tarif de l'électricité et à l'intervention de l'autorité de la concurrence dans le dossier de l'énergie.

Le représentant Tony Géros a donc demandé un vote pour inscrire ces deux résolutions à l'ordre du jour. Le vote s'est déroulé à main levée. Pour la secrétaire générale, les 30 représentants de la majorité ont voté contre. Mais selon Tony Géros, tous les représentants RMA n'ont pas levé la main citant le cas par exemple selon lui d'Emma Maraea.

Lors d'une conférence de presse, l'UPLD a dénoncé l'attitude de la majorité. Le Tahoeraa Huiraatira a, de son côté, proposé que le Pays rachète EDT pour régler le problème de l'électricité.

Gilda VAIHO-FAATOA, représentante Tahoeraa Huiraatira

Ce jeudi matin, vous avez regretté un déni de démocratie
"Je faisais part de la présence d'un nouveau déni de démocratie car la majorité nous empêche de travailler. Quand nous proposons une commission d'enquête. Il propose de la retirer ainsi que les deux résolutions. Ensuite, ils nous demandent d'inscrire leur commission d'enquête. Nous sommes là encore dans un déni de démocratie.
Ils rejettent toutes les propositions que nous faisons alors que nous allons dans le sens du gouvernement. Nous sommes là aussi dans un déni de démocratie.

Vous n'avez pas été tendre avec Nuihau Laurey ce matin.
"Je n'ai pas été tendre. On va dire que j'ai été vraie. Quand nous faisons un focus sur son intervention lorsqu’il a répondu à Madame Tina Cross, il a posé les jalons d'une commission d'enquête. Lorsqu'on étudie la proposition de délibération faite par Antonio Perez, nous retrouvons les mêmes propos que le vice-président.

Pour vous la volonté de Nuihau Laurey est de se protéger ?
Quand on demande à la majorité de voter contre l'intervention de l'autorité de la concurrence cela veut dire qu'on ne veut pas de transparence, cela veut dire qu'on a des choses à cacher. Nous l'interprétons comme cela.

Pour vous, la solution est que le Pays rachète EDT ?
Oui, c'est une bonne chose que la Pays rachète EDT car le Pays a les moyens et cela permettra au Pays de récupérer les milliards engrangés par cette multinationale qui repartent vers Paris. Cet argent doit revenir à notre pays qui pourra peut-être investir dans une politique de transition énergétique.



Nicole Bouteau, représentante RMA

Le Tahoeraa propose le rachat d'EDT par le Pays, qu'en pensez-vous ?
On est dans la démagogie totale. De toute manière, on le voit sur ce dossier. L'opposition est dans une attidue polémique totalement démagogique. C'est facile de dire on va baisser les tarifs de l'électricité. OK mais de combien ? Comment en rachetant EDT ?

A l'époque où Marama Nui a décidé de vendre ses actions à EDT, c'est le chef du Tahoeraa Huiraatira qui était à la tête du Pays. Sur Tahiti, nous avions 50 % de l'électricité qui n'était pas fourni par EDT. Nous sommes d'accord pour dire qu'il faut sortir de cette situation monopolistique. EDT a une position hégémonique dans le secteur de l'énergie en Polynésie. Mais vous n'allez quand même pas accepter l'argument de dire que tout cela est de la responsabilité du gouvernement actuel qui est aux manettes depuis peu.

C'est le premier gouvernement qui fait voter un plan de transition énergétique. C'est lui qui en matière d'énergie renouvelable a fait le plus.

Nous souhaitons tous intervenir sur la question de la vie chère. Nuihau Laurey a proposé une commission d'enquête. Nous aurions pensé pour notre part que nous allions pouvoir travailler ensemble. Nous avons été surpris de voir que l'UPLD et le Tahoeraa Huiraatira avaient travaillé sur ce dossier sans nous. On leur a proposé de travailler ensemble sur ce sujet.

Rédigé par Corinne Tehetia le Jeudi 7 Juillet 2016 à 11:39 | Lu 2981 fois







1.Posté par Jobi Joba le 07/07/2016 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Tahiti Infos. Une petite suggestion : pourquoi ne pas interviewer le président de l'Autorité de la Concurrence pour savoir ce qu'il pense du contrôle que certains veulent lui faire exercer ? Cela évitera peut-être à certains de nos politiciens de parler à sa place, et de proposer au vote des résolutions sans avenir. Merci, bonne journée.

2.Posté par Mathius le 07/07/2016 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'upld ne fait qu'une fuite en avant pour sauver la face suite aux déclarations mensongères de Tina Ebb épouse cross, toujours aucune plainte déposée, par contre plusieurs plaintes en diffamations sont déposées par le ministre Laurey.
En realité, pour l'upld et le tahoeraa il faut absolument salir par tous les moyens le ministre Nuihau Laurey car politiquement à terme il peut être présidentiable aux détriments des deux dinosaures qui n'ont rien fait d'autre que de se regarder le nombril.
Il est bien evident le couple Édouard Fritch, Laurey est entrain, pour la première fois depuis l'autonomie, de remettre de l'ordre dans les finances et l'industrie. L'Edt en est le symbole fort car l'ernergie fut aussi bien sous Flosse et Temaru une usine à clientélisme politique. Bref, l'upld est entrain de se ridiculiser par une manipulation d'un vieux renard.😋😜😂

3.Posté par c''''est evident le 07/07/2016 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les elections approchent, il faut bien que l'opposition mette le bazars.
C'est malheureusement leur boulot.
Il y a des voix à recuperer.

4.Posté par Duc le 08/07/2016 10:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Politics is just dirty business for many.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués