Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Séance écourtée à l'assemblée de Polynésie : le texte sur les expropriations à Hao reporté



PAPEETE, le 5 juin 2014. (URGENT) Les représentants de l'assemblée de Polynésie française devaient discuter, ce jeudi matin, de deux nouveaux projets de Loi du Pays concernant le projet de ferme aquacole à Hao, dans les Tuamotu. L'un concernait la mise en place d'une taxe de 2% sur toutes les importations de matériels rendues nécessaires pour la mise en route de cette ferme aquacole par les investisseurs chinois du groupe Tian Rui Investment. L'autre était un dispositif pour accélérer les expropriations des parcelles de terre sur lesquelles le projet va s'installer : pas moins de 18 hectares sur les 30 nécessaires à l'implantation de la ferme aquacole, en raison d'indivisions inextricables. Le projet de Loi du Pays justifiait les expropriations en reconnaissant l'utilité publique de l'exploitation aquacole et conduisait à une "prise de possession immédiate par le Pays des terrains".

Ce dernier projet de Loi du Pays a provoqué des remous au cours des derniers jours, avec des incompréhensions de la part des populations de Hao. Face à ce manque de communication et d'information, les représentants de la majorité Tahoeraa de l'assemblée et le gouvernement polynésien ont, semble-t-il décidé d'un commun accord, de reporter l'étude du texte à une date ultérieure qui n'a pas été communiquée. A l'ouverture de la séance plénière ce jeudi matin, l'absence de ministres du gouvernement au sein de l'hémicycle et la demande d'une modification de l'ordre du jour indiquaient déjà une certaine fébrilité quant au texte sur les expropriations. Finalement, ce n'est qu'en fin de matinée, que la présidente du groupe Tahoeraa Huiraatira, Teura Iriti demandait le report de l'examen de ce texte.

Rédigé par Mireille Loubet le Jeudi 5 Juin 2014 à 12:59 | Lu 898 fois







1.Posté par Paruru ia haoroagai le 05/06/2014 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

reportez reportez pour mieux rebondir et mentir

2.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 06/06/2014 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tiens, peut-être que les représentdéputés indigènes lisent TAHITI-INFOS et mon commentaire que j'ai laissé sur une autre page web en réponse à Monsieur Monil TETUANUI: que le code civil ne s'applique pas à la française Polynésie ès-Royaume de TAHITI et sa Couronne hohohohoh [email protected]

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Janvier 2021 - 05:00 Rentrée scolaire : L'absentéisme recule à 12%

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus