Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Scandale dans la police du 93 : quatre policiers en garde à vue à l'IGPN



Bobigny, France | AFP | mardi 22/09/2020 - Quatre policiers de la compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI) de Seine-Saint-Denis, visée par une quinzaine d'enquêtes notamment pour violences, ont été placés en garde à vue mardi, a-t-on appris de source proche de l'enquête, confirmant une information du Parisien.

Ces quatre fonctionnaires, nés entre 1982 et 1991, doivent être entendus par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour des faits de violences et de falsifications de procès verbaux, a précisé cette source. 

Après la mise en examen de quatre policiers de cette compagnie début juillet pour violences, vol, détention et transport de stupéfiants et faux et usage de faux en écriture publique, la Préfecture de police de Paris avait ordonné sa dissolution.

Un autre fonctionnaire de cette compagnie doit par ailleurs être jugé le 5 novembre pour violence par personne dépositaire de l'autorité publique et faux en écriture publique.

La CSI 93, qui comptait 148 fonctionnaires dont un peu moins des deux tiers étaient "en tenue", est visée par une quinzaine d'enquêtes.

Parmi ces procédures, l'une fait suite à l'interpellation violente le 9 août 2019 d'un homme de 20 ans, cité Cordon à Saint-Ouen. 

Six policiers de cette CSI avaient alors été placés en garde à vue. Celle-ci avait finalement été levée afin de réaliser des "actes d'investigation supplémentaires", avait à l'époque indiqué le parquet.

Selon une source proche de l'enquête, l'IGPN est sur la piste de ces agents depuis plusieurs mois. Véhicules et vestiaires des mis en cause ont été sonorisés pour tenter de mettre au jour des pratiques "plus que douteuses".

Les CSI sont des services de police agissant au niveau du département. Elles sont composées d'unités spécialisées travaillant en tenue ou en civil. Elles participent à la sécurisation des quartiers et peuvent également assurer des missions de maintien de l'ordre.

le Mardi 22 Septembre 2020 à 05:51 | Lu 391 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus