Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Sauvée par son implant d'une balle à bout portant



Washington, Etats-Unis | AFP | mercredi 21/04/2020 - Une femme qui a survécu à une balle reçue dans la poitrine, tirée à bout portant alors qu'elle marchait dans une rue de Toronto au Canada, doit manifestement la vie à ses implants mammaires, estiment des médecins dans une étude.

L'incident, survenu en 2018, semble le premier impliquant des implants en silicone parmi les rares cas de femmes sauvées par leurs implants mammaires, selon cette étude médicale publiée la semaine dernière par SAGE Journals.

La femme, non identifiée, s'est rendue aux urgences après avoir vu du sang et ressenti des douleurs dans la poitrine. Durant son opération, une blessure a été découverte et une balle avec une douille en cuivre de calibre 0.40 (10 mm) a été retirée sous son sein droit.

Ses implants ont été ôtés et des photographies accompagnant l'étude ainsi que les résultats d'un scanner montrent que la balle a traversé l'implant gauche pour aller frapper l'implant droit.

"En se fondant sur la trajectoire de la balle observée cliniquement et sur l'évaluation radiologique, la seule raison expliquant la déviation de la balle est l'implant mammaire gauche", estime l'étude. "Cet implant recouvre le coeur ainsi que la cage thoracique et a donc vraisemblablement sauvé la vie de cette femme".

Le chirurgien Giancarlo McEvenue, un des auteurs de l'étude, a expliqué à la télévision CNN que la balle était entrée par le côté gauche et avait ricoché vers l'implant du côté droit.

"L'implant est la cause du changement de trajectoire de la balle", a-t-il dit. "Du côté gauche se trouvent le coeur et les poumons - si la balle était allée dans la poitrine, (la femme) aurait eu une blessure bien plus sérieuse et potentiellement mortelle".

Malgré cette balle tirée de très près en pleine poitrine, la femme s'en est finalement sortie avec seulement une côte cassée et ses implants endommagés. "L'arme à feu n'a jamais été retrouvée et le tireur reste inconnu", ajoute l'étude, précisant qu'une enquête policière est toujours en cours.

le Mercredi 22 Avril 2020 à 06:59 | Lu 1246 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus