Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Sarah Dukhan : sensibiliser pour un monde meilleur



TAHITI, le 27 janvier 2021 - Elle a écrit la série Label Hina, a initié l’aventure Zéro déchets Tahiti, poursuit son projet Une famille en pleine forme. Sarah Dukhan mène des activités diverses, à première vue. En réalité, elles ont un point commun : sensibiliser autrement au respect de l’humain et de la nature.

"Je suis sur différents projets, c’est vrai, mais il y a une ligne directrice dans tout cela", fait remarquer Sarah Dukhan. "J’aime sensibiliser autrement, utiliser le média audiovisuel, mettre en place des actions et défis, des jeux."

Elle utilise des outils de communication pour amener à plus de respect de soi, de l’autre et de l’environnement. Pour parvenir à ses fins, elle reste dans la bienveillance et ne porte aucun jugement.

De Bangui…

Elle a vécu en Afrique jusqu’à ses 18 ans, lorsqu’il a été question d’études supérieures. Après le Centrafrique (Bangui), la Nouvelle-Calédonie, elle s’est installée à Dakar au Sénégal avec sa famille.

Elle a suivi une formation à l’Institut national des sciences appliquées (INSA) orientée en énergie, a effectué un stage aux États-Unis avant de débarquer en Polynésie, en 1999.

Dans le cadre d’un volontariat à l’aide technique (VAT), elle a intégré l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) en 2000 pour travailler sur le développement des énergies renouvelables.

"J’ai eu pour mission, notamment, l’électrification de sites isolés aux Tuamotu", précise-t-elle. Sur le terrain, elle a pris conscience de problématiques comme la gestion des déchets. "C’est là véritablement que j’ai été sensibilisée à la protection de l’environnement."

À l’issue de son contrat, elle a été conseillère technique au ministère du transport et de l’énergie, à intégré différents bureaux d’études.

Elle est rentrée en métropole, a créé une entreprise. "Ce qui a été très formateur." Puis a finalement intégré l’Ademe en France pour mettre en œuvre les directives européennes du plan climat. Cette étape a duré quatre ans. L’appel de la Polynésie y a mis un terme.

… à Tahiti

Revenue à Tahiti, elle a donné des cours de théâtre, a participé à la fondation de la compagnie du Caméléon, tout en cherchant un moyen de sensibiliser le plus grand nombre sur des sujets qui lui tenaient à cœur. "C’est ainsi que j’en suis arrivée à écrire la mini-série Label Hina."

En parallèle et jusqu’en 2019, Sarah Dukhan, qui fait partie de la troupe Tahiti impro, a assuré des ateliers, stages et formations théâtre avec Pk0.

Elle donne toujours des cours à l’Université de Polynésie française et à l’école de commerce de Tahiti. Elle a aussi imaginé les défis Famille zéro déchet, Une famille en pleine forme et, depuis peu, participe à l’écriture de spots sur la non-violence éducative ordinaire avec Sara Aline.

Ces spots (une trentaine), sollicités par la Direction des solidarités, de la famille et de l'égalité (DSFE), seront diffusés sur les chaînes de télévision.

Le sujet est sensible, il met au défi Sarah Dukhan qui le relève, comme les autres avant lui. Engagée, motivée, elle n’imagine pas pouvoir changer le monde. Mais elle espère ajouter "une petite goutte", poser une nouvelle pierre dans la construction d’un monde meilleur.

Au centre de tri de Motu Uta dans le cadre du défi Zéro déchet
  • Au centre de tri de Motu Uta dans le cadre du défi Zéro déchet
  • Les familles du défi Zéro déchet 2020
  • Tournage défi Zéro déchet
Défi famille zéro déchet

L'objectif premier est de faire connaître le "zéro déchet; de façon la plus ludique possible et de sensibiliser les citoyens en Polynésie française à adopter des comportements plus écologiques.

Deux défis ont été organisés, l’un en 2017-2018 et l’autre en 2019-2020. L’idée était d’inviter des familles volontaires basées à Tahiti ou à Moorea à réduire le poids de leurs déchets ménagers, en évitant d'en créer et en les valorisant davantage.

Pour ce faire, les familles ont adopté des gestes éco-citoyens au quotidien et effectué la pesée de leur poubelle non-recyclable chaque semaine. Ces familles ont bénéficié d’un accompagnement tout au long de l’aventure : compostage, achat raisonné, fabrication de produits ménagers, diminution du gaspillage alimentaire, courses en vrac et au marché, réutilisation, réparation…

Le deuxième défi s’est arrêté juste avant le confinement. Selon Sarah Dukhan, "les habitudes de base prises pendant les défis restent". Ce qui est encourageant même s’il reste toujours des choses à améliorer. "Je crois que le plus dur, pour tout le monde, ce sont les imprévus à gérer."



Une famille en pleine forme
  • Une famille en pleine forme
  • Atelier cuisine anti gaspillage défi Zéro déchet
  • Une famille en pleine forme
Une famille en pleine forme, casting en cours !

La saison 2 du programme télévisé "Une famille en pleine forme" revient en 2021. Dans ce cadre, la production est à la recherche d’une dizaine de familles/couples qui souhaitent relever plusieurs challenges pour devenir une famille en pleine forme.

Les familles peuvent être de composition variable. Elles peuvent avoir ou non des enfants, englober les grands-parents… Cela peut aussi être une colocation.

Durant la première saison, diffusée sur TNTV, trois familles ont été suivies pour relever plusieurs challenges et atteindre un but : se sentir mieux dans leurs corps.

À l’issue des dix émissions, elles ont effectivement appris à manger plus sainement, faire plus de sport et tout ceci sans se ruiner. Aidées de trois spécialistes (nutrition, sport et alimentation), elles ont été accompagnées et sont désormais autonomes dans leur prise en charge.

Pour cette nouvelle édition, la production est à la recherche de plusieurs familles également désireuses d’être conseillées et accompagnées. Elles seront accompagnées par une équipe de tournage, le temps de relever des défis et déterminer des objectifs avec des coachs et spécialistes qui leur permettront de trouver les clés de la réussite.

Ce programme, mené sous l'égide de la Direction de la santé, a pour objectif de faire prendre conscience aux téléspectateurs que leur santé et leur budget sont dépendants de leurs habitudes alimentaires, en leur donnant les clés pour choisir des aliments favorables à leur santé mais pas seulement.

Cette année, les challenges seront multiples : créer son fa’a’apu, consommer local avec moins de produits transformés, gérer l'alimentation des enfants, ses addictions au sucre, ses addictions aux écrans, ou encore des thématiques sur le sport et bien sûr la nutrition.

Il y aura 20 épisodes d’une vingtaine de minutes sur une problématique différente à chaque fois.

Les personnes intéressées peuvent joindre la production par mail à [email protected] et [email protected].

Label Hina, une série humoristique "éco-responsable"

Hina, incarnée par Victoria Suard, était une héroïne de la green attitude, une Polynésienne éco-responsable souhaitant protéger sont île et plus généralement, la planète !

Avec sa colocataire et meilleure amie Vaiana, Hina a cherché un troisième colocataire. Mais pour emménager et rester dans la colocation de Hina, ce tant attendu colocataire devait signer et surtout appliquer le Label Hina, un pacte éco-citoyen.

Le tournage de cette mini-série 100% locale a démarré au mois de septembre 2015 à Paea. Quarante épisodes ont été diffusés en 2016 sur TNTV.


Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 27 Janvier 2021 à 16:53 | Lu 1036 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus