Tahiti Infos

Saola pourrait être le typhon "le plus puissant" depuis 1949 dans la région de Hong Kong


Crédit ISAAC LAWRENCE / AFP
Crédit ISAAC LAWRENCE / AFP
Hong Kong, Chine | AFP | vendredi 01/09/2023 - Le super typhon Saola, qui s'approche vendredi des côtes chinoises, pourrait être "le plus puissant" depuis plus de 70 ans à toucher terre dans la région de Hong Kong, où le niveau d'alerte est désormais maximal, menaçant les dizaines de millions d'habitants de mégapoles déjà calfeutrées.

Des centaines de vols ont été supprimés et la rentrée des classes a été repoussée à Hong Kong, tandis que les rues détrempées de cette place financière étaient désertées.

"Saola pourrait devenir le typhon le plus puissant depuis 1949 à toucher le delta de la rivière des Perles", qui comprend plusieurs grandes villes comme Hong Kong, Canton, Shenzhen et Macao, a déclaré le Centre météorologique national sur le réseau social Weibo.

Un impact direct sur Hong Kong étant possible, les autorités y ont relevé vendredi en fin de journée le niveau d'alerte de T8 à T9, puis à T10, le maximum, émis seulement 16 fois depuis la Deuxième Guerre mondiale. Elle anticipent en effet une augmentation sensible de la force du vent, susceptible d'atteindre "118 km/h ou plus" avec des rafales pouvant dépasser 220 km/h. 

"Ne sortez pas et restez éloignés des fenêtres et des portes extérieures. Assurez-vous que vous disposez d'un abri", a averti l'observatoire météorologique de Hong Kong. 

Saola devrait frôler cette ville vers minuit (16H00 GMT).

- Risque de "graves inondations" -
Les rues de Hong Kong étaient désertes vendredi, hormis quelques personnes en quête d'achats de dernière minute, comme Mme Lee, accompagnée de sa petite fille. Selon elle, le gouvernement a fait le bon choix en retardant le début de l'année scolaire. 

"Il vaut mieux attendre que cela soit terminé avant d'envoyer les enfants à l'école", a-t-elle déclaré.

Vitrines et fenêtres des commerces et des habitations ont été protégées au moyen de ruban adhésif, tandis que les immeubles de bureaux proches de Victoria Harbour ont barricadé les entrées pour tenter d'empêcher l'eau d'y pénétrer. 

L'autorité aéroportuaire de Hong Kong a annoncé l'annulation de plus de 300 vols vendredi.

La Bourse a annoncé l'annulation des "séances de négoce du matin pour tous les marchés". 

"Provisions de dernière minute" 

En Chine continentale, la province de Guangdong a décrété une situation d'urgence de niveau I concernant les vents, le niveau maximum.

Shenzhen, l'un des principaux centres économiques du pays, a ordonné la fermeture des bureaux, commerces et marchés et ouvert des abris pour la population. 

Tous les transports publics de cette ville de 17,7 millions d'habitants ont cessé leur service dans la soirée, cependant que les trains en provenance et à destination de Canton sont suspendus jusqu'à 18H00 locales samedi. 

"Mon fils aîné devait se rendre aujourd'hui à l'université de Chengdu (centre) mais son vol a été annulé", a raconté Wu Wenlai, 43 ans, restaurateur dans la banlieue de Shenzhen. Mais il n'est pas inquiet malgré l'alerte des autorités. "Nous y sommes habitués. Nous avons généralement plusieurs typhons par an".

Des dizaines de chauffeurs-livreurs ont bravé les vents violents et la pluie pour atteindre les habitants réfugiés chez eux. 

"Je travaillerai jusqu'à ce que je sente que c'est trop dangereux", a affirmé l'un d'eux à l'AFP, Chai Jijie, 22 ans. "Les gens ne veulent pas sortir mais veulent avoir des provisions. Il y a beaucoup de demandes de livraisons".

Les autorités de Macao, un territoire voisin de Hong Kong, envisagent la possibilité d'émettre samedi une alerte de niveau T8. 

Plus intenses 

Des surfeurs ont eux profité de vents qui atteignaient déjà 63 km/h pour se mesurer à d'énormes vagues générées par l'approche du typhon à Hong Kong.

"Il pourrait y avoir de graves inondations" dans les zones côtières orientales, souligne l'observatoire météorologique, qui juge possibles des niveaux d'eau similaires à ceux provoqués par le typhon Mangkhut en 2018. Plus de 300 personnes avaient été blessées à Hong Kong.

En Chine continentale, il avait affecté plus de trois millions de personnes dans les provinces du sud, faisant six morts.

Dans un village de pêcheurs de basse altitude du district de Lei Yue Mun, sujet aux inondations, l'eau est déjà montée, s'infiltrant dans les magasins, où des sacs de sable barricadent les portes closes. 

"Nous avons surélevé (les appareils électroménagers) pour que l'eau ne les endommage pas", a déclaré un restaurateur du nom de Lee à une chaîne de télévision locale, espérant ainsi préserver son activité. 

Le sud de la Chine est fréquemment frappé par des typhons qui se forment dans les océans chauds à l'est des Philippines en été et en automne et se déplacent ensuite vers l'ouest. 

Bien qu'ils puissent provisoirement perturber l'activité dans les villes comme Hong Kong et Macao, les typhons font beaucoup moins de victimes et de dégâts, grâce à des normes de construction plus strictes et à de meilleurs systèmes de gestion des inondations.

Selon les experts, le changement climatique a augmenté l'intensité des tempêtes tropicales, avec plus de précipitations et des rafales plus fortes entraînant des inondations soudaines et des dommages côtiers.

le Vendredi 1 Septembre 2023 à 06:50 | Lu 473 fois