Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Salmonellose : mise en garde contre certains produits de nutrition infantile



(Photo : Stéphane de Sakutin - AFP)
(Photo : Stéphane de Sakutin - AFP)
PAPEETE, 11 décembre 2017 - A la suite du signalement d’un nombre inhabituel, en métropole, de salmonellose chez des enfants âgés de moins de 6 moins ayant consommé des produits de nutrition infantile des marques Picot, Milumel, Lémiel, Pepti Junior et Carrefour, il a été procédé aux retraits des produits et lots concernés localement.

A ce jour, aucun cas de salmonellose lié à la consommation de ces produits n’a été déclaré en Polynésie française. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a publié dimanche une liste des références de produits de nutrition infantile fabriqués depuis le 15 février 2017 sur le site de Lactalis Nutrition Santé (LNS) de Craon (53) concernés par les mesures de suspension de la commercialisation et des exportations ainsi que d’un rappel. Les autorités sanitaires polynésiennes demandent, lundi, aux parents qui disposeraient encore de boîtes correspondants à ces lots, dans la mesure du possible, de ne pas les utiliser, qu’elles soient neuves ou déjà entamées.

Les parents qui utiliseraient une boîte de lait infantile en poudre concernée par cette mesure de retrait-rappel doivent changer immédiatement de lait.
La Société Française de Pédiatrie (SFP) a formulé des recommandations de substitutions possibles. Elles ont également été transmises aux médecins généralistes, pédiatres, sages-femmes et pharmaciens.

> Lire aussi : Les recommandations de la société française de pédiatrie

S’il est vraiment impossible pour les parents de trouver l'un des laits de substitution, la SFP leur propose de préparer un biberon avec le lait qu’ils possèdent, puis de faire bouillir le lait pendant 2 minutes dans une casserole, le laisser refroidir et le donner à leur bébé en attendant de trouver une alternative.

Dans tous les cas, si leur enfant présente des symptômes de toxi-infection alimentaire (diarrhée éventuellement accompagnée de fièvre), les parents sont invités à contacter un médecin dans les meilleurs délais. En attendant, un soluté de réhydratation, pourra être donné à l’enfant pour éviter une déshydratation en raison de pertes liquidiennes importantes (selles liquides nombreuses). Ces informations sont également disponibles sur le site de la direction de la santé www.service-public.pf/dsp.

Rédigé par Communiqué officiel le Lundi 11 Décembre 2017 à 13:31 | Lu 2513 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués