Tahiti Infos

Salariée décédée : La Dépêche condamnée


L'homme d'affaires, Dominique Auroy, au palais de justice le 21 juin.
L'homme d'affaires, Dominique Auroy, au palais de justice le 21 juin.
Tahiti, le 21 juin 2022 – Les hommes d'affaires, Dominique Auroy et Pierre Marchesini ont respectivement été condamnés mardi à six mois de prison avec sursis et 200 000 Fcfp d'amende pour l'homicide involontaire d'une salariée de la SARL rotative La Dépêche. La victime était décédée le 27 janvier 2018 sur son lieu de travail des suites d'un malaise cardiaque et ce, alors qu'elle n'avait pas passé de visite médicale depuis trois ans. 
 
Le tribunal correctionnel a condamné mardi Dominique Auroy, du chef d'homicide involontaire, à la peine de six mois de prison avec sursis et deux millions d'amende. L'homme d'affaires est reconnu coupable d'avoir involontairement causé le décès, le 27 janvier 2018, d'une femme de 40 ans qui était alors employée en qualité de chef d'équipe dans l'une de ses sociétés, la SARL rotative de la Dépêche. L'un des cogérants de la société, Pierre Marchesini, a en outre écopé d'une amende de 200 000 Fcfp. Également poursuivis, les deux autres anciens cogérants de la société, Michel Yonker, Manina Kilian, ont quant à eux été relaxés. 
 
Tel que l'a rappelé le président du tribunal en début d'audience, la victime, mère de plusieurs enfants, était décédée des suites d'un malaise cardiaque alors qu'elle était venue se reposer quelques minutes dans sa voiture, garée sur son lieu de travail. L'intervention des pompiers et de très longues tentatives de réanimation, n’avait pas réussi à sauver cette mère de famille. Les différents éléments et témoignages recueillis par les enquêteurs, puis par le magistrat instructeur, avaient permis d'établir que cette femme souffrait d'obésité morbide, d'une pathologie cardiaque et qu'elle n'avait pas passé de visite médicale depuis trois ans. Et ce, alors même qu'elle exerçait un travail pénible de manutentionnaire. Un an avant les faits, la fille de la victime accompagnait d’ailleurs cette dernière au travail afin de l'aider. Elle n'était pourtant ni déclarée, ni rémunérée. Lors de l'instruction de cette affaire, il était également ressorti qu'entre 2016 et 2017, l’employeur n'avait pas payé les cotisations à l'organisme de médecine du travail en charge des visites médicales auprès de ses salariés. 
 
"Sonnette d'alarme"
 
Premier à être entendu à la barre mardi matin, Dominique Auroy s'est défendu de toute responsabilité en conseillant au tribunal de s'adresser à ses cogérants : “Ce qui est arrivé est grave mais dans mes fonctions, je n'intervenais pas sur la gestion du personnel ou des embauches. Je ne peux que regretter ce qui s'est passé. Les autres gérants pourront répondre à vos questions”. Alors que Pierre Marchesini n'a pas pu assister à l'audience, ce sont donc Michel Yonker et Manina Kilian qui ont ensuite été entendus. Le premier a fait valoir à juste titre qu'il s'était occupé de réinstaurer les visites médicales lors de sa prise de poste, quand la seconde a dénoncé un Dominique Auroy qui n'a jamais agi, alors qu'elle avait tiré la “sonnette d'alarme” à plusieurs reprises. 
 
Lors de ses réquisitions, le procureur de la République a affirmé, rapport d'autopsie du corps de la victime à l'appui, que cette dernière était décédée car elle exerçait une “activité dangereuse” qui n'était pas compatible avec son état de santé. Lequel état aurait dû être “vérifié”. Six mois de prison avec sursis et un million d'amende ont été requis contre Dominique Auroy, le prévenu “le plus impliqué” dans cette affaire. Le procureur a également requis des amendes de 200 000 et 300 000 Fcfp à l'encontre de Manina Kilian et Pierre Marchesini. Enfin, concernant Michel Yonker, il a indiqué qu'il s'en rapportait au tribunal.
 
Après en avoir délibéré, le tribunal a condamné Dominique Auroy à six mois de prison avec sursis et deux millions d'amende. Pierre Marchesini écope quant à lui d'une amende de 200 000 Fcfp. Michel Yonker et Manina Kilian sont relaxés. 

Rédigé par Garance Colbert le Mardi 21 Juin 2022 à 17:59 | Lu 3570 fois