Tahiti Infos

Saisie du thonier : "Un signal fort" pour le Pays


Tahiti, le 26 octobre 2021 – Le gouvernement a salué mardi l'aboutissement de la procédure de saisie du thonier chinois Ping Tai Rong 316, puis de cautionnement de 150 millions pour sa créance maritime. Le Pays évoque "un signal fort donné aux armateurs, notamment étrangers".
 
Dans un communiqué diffusé mardi, le gouvernement de la Polynésie française a tenu à saluer "une avancée majeure d’un point de vue juridique et un signal fort donné aux armateurs, notamment étrangers" après la décision du tribunal civil de Papeete d'ordonner le versement d'une caution de 150 millions de Fcfp après sa saisie maritime. "Cette épave représente de toute évidence un danger manifeste pour l’environnement", indique le Pays qui affirme "par cette première saisie maritime" sa volonté de protéger son patrimoine océanien "à plusieurs reprises mis en danger". Pour le gouvernement, cette saisie constitue une garantie financière pour le retrait du navire échoué sur l’atoll de Anuanurunga "dans l’hypothèse où le pays devrait une nouvelle fois se substituer au propriétaire défaillant et assurer à ses frais le coût des opérations de démantèlement". Comme indiqué dans nos colonnes lundi, le Pays se dit fermement décidé à légiférer afin d’éviter de futurs échouements et met en garde les armateurs "et plus particulièrement les armateurs étrangers" contre les poursuites judiciaires qui pourraient être engagées contre eux en cas d’infractions aux règles maritimes et environnementales. "L’objectif est de placer les armateurs devant leur responsabilité et de les contraindre à agir en conséquence".
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mardi 26 Octobre 2021 à 18:13 | Lu 867 fois