Tahiti Infos

SEM Tahiti Nui Rava’ai : une nouvelle subvention pour remettre quatre thoniers à l’eau


PAPEETE, vendredi 20 décembre 2013. Le journal officiel de Polynésie française présente dans sa publication du 17 décembre dernier, un arrêté ministériel approuvant l’attribution d’une subvention d’investissement de 30 millions de Fcfp, «pour financer l'acquisition de sept groupes électrogènes, de quatre compresseurs et de quatre évaporateurs de quatre navires de pêche». Cette nouvelle demande d’argent au Pays pour financer ces investissements de la SEM est justifiée ainsi « La SEML Tahiti Nui Rava'ai détenue majoritairement par le Pays se doit de mettre en oeuvre la politique et la stratégie décidée par le gouvernement. Il s'agit avant tout de développer le secteur en augmentant les quantités pêchées dans notre zone économique et en écoulant nos produits au travers des filières commerciales durables à l’export, principalement orientées sur de la production de poissons congelés. La filière du frais à l'export est encore fragile car trop dépendante des coûts de transport. La mise en place de cette subvention d'investissement a pour objet de rééquiper quatre thoniers en groupes électrogènes, compresseurs et évaporateurs afin de leur permettre de repartir en campagne de pêche et d'orienter la production vers les produits congelés destinés à l’export notamment».

L’approbation de cette subvention devra être transmise au tribunal mixte de commerce de Papeete, car depuis août 2011, la SEM TNR est suivie de près dans le cadre d’une procédure d’homologation et de conciliation, une procédure mise en place pour sauvegarder l’entreprise et éviter les poursuites des créanciers. «La SEM a réglé tout son retard, toutes les conciliations ont été réglées. Nous arrivons à la fin des échéances, puisque deux seulement restent à payer, en janvier et février prochain» assure Joseph Teanotoga, le président de la SEM. La situation de la TNR sera exposée dans le détail prochainement lors d’un Conseil d’administration de la société qui devait avoir lieu avant la fin de l’année, mais a été reporté au mois de janvier 2014.

Le plan de redressement de cette SEM, en très grande difficulté depuis 2008, montrerait donc enfin des signes optimistes. Il a fallu pour cela néanmoins qu’en avril 2013, le Pays abonde une fois de plus les finances de sa SEM en accordant une subvention exceptionnelle supplémentaire de 240 millions de Fcfp pour faire face aux besoins de trésorerie de la société «ne lui permettant pas de respecter ses engagements en particulier vis-à-vis des établissements bancaires ayant contribué au programme de la construction des thoniers de la Polynésie française». La SEM TNR s’était alors engagée à respecter un plan de redressement établi sur les années 2013, 2014 et 2015 pour obtenir du Pays cette «aide financière à caractère exceptionnel».

Une exception qui est pourtant la règle depuis quelques années pour la SEM Tahiti Nui Rava’ai. En 13 ans d’existence, la TNR et sa filiale, la société anonyme Avai’a, ont englouti pas loin de 2 milliards de Fcfp venant des caisses du Pays pour des renflouements successifs. En 2014, les derniers bateaux de la SEM vont sortir de leur dispositif de défiscalisation. Il faudra alors que le Pays, qui est l’actionnaire majoritaire, décide de l’avenir de ces structures.

Rédigé par Mireille Loubet le Vendredi 20 Décembre 2013 à 10:44 | Lu 1596 fois