Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

SDF et voleur, il se repent et appelle à l'aide mais n'échappe pas à la prison



PAPEETE, le 8 octobre 2015- Le tribunal correctionnel a condamné à 6 mois de prison ferme, ce jeudi après-midi en comparution immédiate, un sans domicile fixe interpellé en flagrant délit de vol dans une voiture mardi à 22h50 dans le centre-ville de Papeete. Les policiers de la DSP l'ont surpris en train de plier la portière d'une Peugeot 106. "J'avais pas mangé depuis la veille, j'ai raté le petit déjeuner du père Christophe, j'avais vraiment trop faim, j'ai choisi la 106 parce que j'ai l'habitude sur les 106" explique à la barre l'homme de 33 ans, déjà condamné treize fois pour des faits identiques et qui, cerise sur le gâteau, était sorti de prison il y a moins de quinze jours.

"J'en ai marre d'aller voler, de faire du mal aux gens, j'ai besoin d'un coup de pouce" poursuit le prévenu qui semble sincère. "Si on me donne du travail je peux montrer à quel point je bosse beaucoup" assure le SDF qui vivote depuis sa sortie de prison près de l'église Maria no te Hau, quartier de la Mission à Papeete.

Un voeux pieu pour le parquet qui, après lecture de son interminable casier judiciaire, a donné le coup de grâce : "Le matin des vols, vous aviez répondu à une convocation de la DSP au commissariat dans une autre affaire et vous recommencez le soir même. Je ne peux pas requérir autre chose que de la prison ferme".


Poursuivi au tribunal par sa femme... et sa maîtresse

Un homme d'une quarantaine d'années a été condamné à 40 heures de travail d'intérêt général, ce jeudi matin en audience correctionnelle, pour des violences légères commises en début d'année entre Papeete et Faa'a sur sa femme légitime... et sa maîtresse.
Les deux femmes avaient en effet déposé plainte contre le tane, déchiré entre ses deux femmes, "pour le mettre au pied du mur" a avancé le parquet.
"Un vrai vaudeville" s'est amusé le président du tribunal, d'humeur badine. "Votre femme n'est pas contente quand vous êtes chez votre maîtresse, votre maîtresse n'est pas contente quand vous êtes chez votre femme, et vous au milieu qui aimerait être content tout le temps !". Le trio a quitté le palais de justice avec ce conseil du magistrat : "Mettez de l'ordre dans vos affaires !".

Rédigé par Raphaël Pierre le Jeudi 8 Octobre 2015 à 16:16 | Lu 844 fois






1.Posté par Tooro bubule le 09/10/2015 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'emploi n'est pas de la compétence de l’État, mais la répression c'est sa spécialité, alors tous les bronzé SDF chômeur voleur en taule !!!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 17:29 Un premier bilan mitigé pour le Téléthon

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance