Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Rugby : Faa'a et Punaauia confirment leurs ambitions



Grâce à quatre essais inscrits, Faa'a a décroché le point de bonus offensif.
Grâce à quatre essais inscrits, Faa'a a décroché le point de bonus offensif.
Tahiti, le 19 juillet 2020 - La deuxième journée du championnat de rugby s'est jouée samedi à Fautaua. Dans le premier match de la soirée, le Faa'a Rugby Aro a signé sa première victoire de cette nouvelle saison face au Papeete Rugby Club (27-8). Et le Punaauia Rugby Club a dominé en deuxième partie de soirée le Rugby Club de Pirae (13-12), le champion en titre. 

La semaine passée, pour la première journée de ce nouveau championnat, le Faa'a Rugby Aro s'était présenté avec seulement 15 joueurs pour affronter le Rugby Club de Pirae, champion en titre. Le match s'était terminé sur un match nul (18-18). Mais les hommes de David Mairau auraient mérité tellement plus, au vu du jeu produit par l'équipe. Et samedi, à l'occasion de la deuxième journée du championnat, les jaune et vert ont confirmé toutes les bonnes choses entrevues lors du match contre Pirae. 

Faa'a flamboyant dans le jeu, mais indiscipliné en défense

Faa'a avait cette fois-ci rendez-vous avec le Papeete Rugby Club qui jouait son premier match de reprise. Les coéquipiers d'Andrew Vanaa ont probablement profité du manque de rythme de leurs adversaires pour inscrire rapidement un premier essai par l'intermédiaire du capitaine Haunui Tarahu, à la suite d'un beau mouvement collectif. Teva Marea transforme et Faa'a est déjà en tête (7-0). 

Si Faa'a est flamboyant dans son jeu offensif, cette équipe est également très indisciplinée en défense. Sur une pénalité rapidement jouée, Yannick Gooding file à l'essai pour marquer les premiers points de Papeete (7-5). Les hommes de Cédric Balland vont ensuite camper un moment dans le camp de Faa'a. Ces derniers réussissent à obtenir deux pénalités, mais qui ne seront pas transformées. Papeete a laissé passer sa chance et Faa'a en profite pour repartir jouer dans le camp rouge et blanc, avant d'inscrire un essai en force. 12-5 à la mi-temps pour Faa'a. 

Après la pause, John Tamarono, qui avait écopé d'un carton jaune juste avant la mi-temps et qui était encore en train de purger ses dix minutes d'exclusion, s'en prend au talonneur du club de la capitale sur une touche. L'embrouille va durer quelques minutes, puis l'arbitre décide d'exclure définitivement Tamarono et Rofai Teururai de Papeete. "On a fait beaucoup de fautes dans le match. Mais mentalement, on n'a pas lâché et on a joué intelligemment en attaque", a indiqué Haunui Tarahu. 

En effet cette exclusion ne va rien changer à la physionomie du match. Alors que Papeete balbutie son rugby, Faa'a de son côté déroule son jeu. Les jaune et vert inscriront deux nouveaux essais en seconde période pour s'offrir le bonus offensif. Graham Richmond, sur une pénalité, parachève le succès de Faa'a. Score final de 27-8 pour Faa'a qui se positionne comme un sérieux prétendant au titre. 

Punaauia leader

Punaauia a parfaitement profité de sa supériorité numérique pour l'emporter face au champion en titre.
Punaauia a parfaitement profité de sa supériorité numérique pour l'emporter face au champion en titre.
C'était ensuite au tour du Punaauia Rugby Club et du RC Pirae de prendre possession de la pelouse de Fautaua. Lors de leur premier match, les joueurs de la côte Ouest avaient dominé dans les grandes largeurs le Arue XV Mili (20-5). Les hommes de Teiki Dubois, de leurs côtés, devaient se relancer après une ouverture de championnat difficile contre Faa'a. Mais Pirae va se compliquer la tâche. Viliami Kaufusi, qui avait inscrit tous les points de son équipe la semaine passée, se fait rapidement exclure après avoir écopé de deux cartons jaunes. Punaauia profite de sa supériorité numérique en passant deux pénalités par l'intermédiaire de Mathias Delpoux (6-0). Mais à l'orgueil et au génie, c'est bien Pirae qui va inscrire le premier essai de la rencontre juste avant la mi-temps grâce à Nicolas Vivien. Loris Peytavit transforme, et 7-6 pour Pirae à la pause. 

Au retour des vestiaires, Punaauia revient avec de biens meilleures intentions. Les hommes de Thomas Lozano s'installent dans le camp adverse et imposent leur jeu. Pirae plie, mais ne rompt pas sous les assauts. Le champion en titre laisse passer l'orage avant de remettre la main sur le ballon. Et c'est à ce moment qu'a surgi Florent Allegre. Très à son aise déjà lors du premier match, le jeune ouvreur anticipe bien et intercepte la balle sur une attaque adverse, avant de filer tout droit entre les poteaux (13-7). 

Pirae fait ensuite le forcing pour revenir et, à force de subir, Punaauia craque. Loris Peytavit perce le rideau défensif une première fois, puis le jeu se déroule bien derrière, ce qui permet à Taivave Barsinas d’aplatir en coin. Loris Peytavit, le capitaine de Pirae devait encore passer la transformation pour permettre à son équipe de repasser devant. Son coup de pied viendra mourir à droite des perches. Le score ne bougera plus et Punaauia l'emporte sur le score de 13-12. L'équipe de Thomas Lozano prend ainsi la tête du championnat avec 9 points. Devant Faa'a et Pirae qui se contente du point de bonus défensif. 


Rédigé par Désiré Teivao le Dimanche 19 Juillet 2020 à 15:27 | Lu 3854 fois

Tags : RUGBY





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 3 Août 2020 - 16:38 Kahiri Endeler à l'aise aussi sur la piste

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video du moment | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives Tahiti Infos | Archives Les Nouvelles | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti