Tahiti Infos

Rugby – Faa’a-Paea en finale de la Coupe de Tahiti


Faa’a et son capitaine-entraîneur Manuarii Richmond (ballon en main) se sont qualifiés pour la finale de la Coupe de Tahiti en battant une combative équipe de Punaauia.
Faa’a et son capitaine-entraîneur Manuarii Richmond (ballon en main) se sont qualifiés pour la finale de la Coupe de Tahiti en battant une combative équipe de Punaauia.
Tahiti, le 3 mars 2024 - Les demi-finales de la Coupe de Tahiti ont permis à Faa’a et Paea de se qualifier pour la finale de l’épreuve qui aura lieu le samedi 16 mars. Faa’a a battu (23-17) Punaauia jeudi à Fautaua et Paea est allé s’imposer (30-10) samedi à Afareaitu contre Moorea.
 
Le tenant du trophée est bien lancé pour poursuivre son bail au palmarès de la Coupe de Tahiti. Faa’a avait en effet fait grosse impression pour l’ouverture de la saison de rugby en laminant (49-0) Papeete en quart de finale de l’épreuve le 15 février et les verts ont enchaîné jeudi soir à Fautaua en éliminant Punaauia. Mais cela aura été au terme d’une rencontre très disputée, Punaauia livrant un gros match et collant au score jusqu’à l’heure de jeu. Coup dur pourtant pour Punaauia dès la 2e minute avec la sortie sur blessure d’Anthony Bobet. Faa’a domine les dix premières minutes et ouvre le score sur une pénalité de Rémy Nui (3-0). Mais par la suite, le match s’équilibre et s’avère passionnant avec deux équipes qui envoient du jeu sur un rythme élevé. Punaauia égalise à la 14e minute avec une pénalité de Mathieu Ruchier-Berquet (3-3). Faa’a maîtrise un peu plus le ballon, mais Punaauia tient bien le choc et n’hésite pas à relancer de loin. Sur un coup franc rapidement joué au milieu du terrain à la 35e minute, Faa’a envoie le ballon jusqu’à l’aile pour Kehea Avaeoru qui déborde et marque en coin. Rémy Nui passe la difficile transformation (10-3). Mais Punaauia a des ressources et à l’amorce des arrêts de jeu et après plusieurs regroupements devant l’en-but de Faa’a, Teuira Lependu marque en force, Mathieu Ruchier-Berquet passant la transformation. 10-10 au repos, un score de parité qui apparaissait logique eu égard aux grosses intentions de jeu des deux côtés.

Faa’a fait la différence en 2e mi-temps
 
Les joueurs avaient beaucoup donné en première période, ce qui explique en partie que le rythme et le niveau de jeu ont nettement baissé en deuxième mi-temps. Faa’a prend l’avantage (13-10) à la 52e minute sur un pénalité de Rémy Nui sanctionnant une faute de Gaetan Vahinemoea qui sortira dix minutes pour cause de carton jaune. Le match se durcit et trois minutes plus tard, Alain Timau côté Punaauia et Steeve Avaero dans les rangs de Faa’a quittent le terrain sur un carton rouge. Les deux équipes privilégient le jeu au pied et cela manque de continuité dans les actions. Cela sourit toutefois à Faa’a qui marque un essai à l’heure de jeu par Tini Tahuhuterani et se ménage un bon avantage au score (18-10). Rémy Nui, sur un long débordement qu’il termine dans l’en-but de Punaauia, assure définitivement le succès de son équipe à la 75e minute (23-10). Mais Punaauia adoucit la note juste avant le coup de sifflet final avec un essai de Corentin Castillo transformé par Mathieu Ruchier-Berquet. 23-17, le score reflète bien l’équilibre des forces en présence et la physionomie d’un match qui a enthousiasmé en première période avant de devenir confus par la suite.
 
Vainqueur (14-7) de Pirae le samedi précédent sur son terrain de Afareaitu, Moorea n’a pas réussi à bousculer de nouveau les pronostics, samedi, contre Paea. La formation de l’île Sœur a subi la supériorité d’une équipe solide devant et en jambe derrière et s’est inclinée 30-10. Paea jouera donc la finale de la Coupe de Tahiti le 16 mars contre Faa’a, Moorea disputant la petite finale contre Punaauia le même jour. Battus en quart de finale, Papeete et Pirae seront opposés en finale de la Coupe D2 samedi prochain (date à confirmer).
 
Patrice Bastian    

ENCADRE
Du crédit avec Guilhem Guirado et Julien Combes
 
Le rugby local a vécu une journée bien remplie, samedi, avec une opération de promotion du rugby féminin au stade de Arue et un tournoi U16-U18 à Fautaua. D’autre part, Patrick Lopez-Diot, le président de la Fédération polynésienne de rugby et responsable de l’école de rugby du RC Pirae, avait convié la presse le matin au Tahiti by Pearl Resorts pour tirer le bilan du séjour de deux semaines au Fenua de Julien Combes, le responsable du centre de formation du Stade Français, actuellement leader du Top 14 et avec lequel le RC Pirae a signé un partenariat. Guilhem Guirado, l’ambassadeur de Aito Rugby 2027 qui a aussi récemment effectué un séjour à Tahiti, et Julien Combes ont donné du crédit au rugby tahitien.

Rédigé par Patrice Bastian le Dimanche 3 Mars 2024 à 14:27 | Lu 621 fois