Tahiti Infos

Rond-point de l'ex Méridien : ça roule


C'est sous la pluie que le ministre de l'Equipement et le maire de Punaauia se sont rendus sur le rond-point de l'ex-Méridien à Punaauia ce lundi matin pour constater que les automobilistes étaient bien disciplinés.
C'est sous la pluie que le ministre de l'Equipement et le maire de Punaauia se sont rendus sur le rond-point de l'ex-Méridien à Punaauia ce lundi matin pour constater que les automobilistes étaient bien disciplinés.
Tahiti, le 24 juillet 2023 - Depuis vendredi, les automobilistes qui viennent de Paea ne peuvent plus emprunter le rond-point de l'ex Méridien. Ils doivent passer par la bretelle de contournement du giratoire afin de fluidifier le trafic, mais aussi, de sécuriser la circulation pour les habitants du quartier Nuuroa. Le ministre de l'Equipement Jordy Chan et le tāvana de Punaauia Simplicio Lissant étaient sur place ce lundi matin.
 
C'est sous la pluie que le ministre de l'Equipement et le maire de Punaauia se sont rendus sur le rond-point de l'ex-Méridien à Punaauia ce lundi matin pour constater que les automobilistes étaient bien disciplinés. Depuis vendredi en effet, ceux qui viennent de Paea n'ont plus le droit de passer par ce giratoire et doivent obligatoirement prendre la petite bretelle qui le contourne. Une mesure facile et rapide à mettre en place, ne nécessitant pas de dépenses supplémentaires pour le Pays qui est compétent en la matière.

L'idée est donc de fluidifier ainsi la circulation aux heures de pointe, mais aussi de sécuriser le quartier Nuuroa à la Pointe des pêcheurs que certains traversent, parfois trop vite, pour gagner un peu de temps. Un sens interdit, sauf pour les riverains, va donc y être mis en place "dans les semaines à venir" pour empêcher les automobilistes peu scrupuleux de prendre cette route qui passe derrière l'ex Méridien pour arriver directement au rond-point. C'est en partenariat avec le maire de Punaauia, Simplicio Lisant que ces solutions ont été trouvées après les avoir expliquées aux habitants concernés lors d'une réunion le 4 juillet dernier.

"Le vrai test sera à la rentrée scolaire"

"Aujourd'hui, on met en œuvre les mesures qu'on a convenues ensemble, mais aussi avec les habitants, et ça c'est important", a ainsi souligné le tāvana  de Punaauia qui a expliqué avoir fait "un petit test" avec les mutoi de la commune : "on a mis deux mutoi pour empêcher les voitures qui avaient pris la très mauvaise habitude de couper par la servitude Nuuroa, et qui ce faisant, mettaient non seulement la population du quartier en danger parce qu'ils filaient très vite, mais ils créaient aussi davantage de bouchons". Le dispositif qui consiste à déplacer des plots le matin et en soirée pour passer d'une à deux voies reste néanmoins d'actualité.

De son côté, le ministre de l'Equipement Jordy Chan a réaffirmé sa volonté de mettre rapidement en place des mesures qui changent le quotidien des Polynésiens. Car on le sait, les problèmes de circulation obligent certains d'entre eux à se lever aux aurores pour les éviter. Mais en cette période de vacances scolaires, difficile de se faire une idée. "Le vrai test sera à la rentrée", concède le ministre de l'Equipement Jordy Chan qui continuera "à suivre le trafic et on s'adaptera en fonction". Car d'autres solutions sont "possibles" selon le ministre, mais à plus long terme, et il fallait déjà parer au plus pressé pour proposer des solutions dans le fameux délai des 100 jours du gouvernement.

Rédigé par Stéphanie Delorme le Lundi 24 Juillet 2023 à 11:18 | Lu 3944 fois