Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Robert Bernut condamné pour "banqueroute" à deux ans de sursis



Robert Bernut condamné pour "banqueroute" à deux ans de sursis
Tahiti, le 23 mars 2021 - L'ancien dirigeant de la société de construction SMPP-Sogeba, Robert Bernut, a été condamné mardi à deux ans de prison avec sursis, une interdiction définitive de gérer une société et 218 millions de Fcfp de dommages et intérêts pour "banqueroute". Son avocat a d'ores et déjà annoncé faire appel.

Le tribunal correctionnel de Papeete a condamné mardi le patron de l'ancienne société de construction SMPP-Sogeba –aujourd'hui en liquidation judiciaire– pour "banqueroute" à deux ans de prison avec sursis ainsi qu'à une interdiction définitive de gérer une société. Robert Bernut devra également payer 218 millions de Fcfp de dommages et intérêts au liquidateur de la SMPP-Sogeba. L'ancien dirigeant a relaxé des poursuites pour "exécution d'un travail clandestin".

Rappelons que le 16 mars dernier, Robert Bernut avait comparu devant le tribunal correctionnel pour avoir omis de payer ses salariés et les cotisations dues à la Caisse de prévoyance sociale (CPS), alors que sa société avait été placée en redressement judiciaire. Le dirigeant avait alors fait augmenter de 200 millions de Fcfp les dettes de son entreprise entre 2012 et 2014, en refusant pour autant de se déclarer en cessation de paiements.
 

Rédigé par Garance Colbert le Mardi 23 Mars 2021 à 08:59 | Lu 2006 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 8 Mai 2021 - 17:16 ​La vaccination bat son plein à Hiva Oa

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus