Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Rigolothérapie, marche et abeilles au Fare Metua à Faa’a



PAPEETE, le 3 février 2016 - L’association a tenu son assemblée générale jeudi dernier. Une vingtaine de personnes étaient réunie pour l’occasion. Ils sont accordés sur le bilan de l’année 2015 et sur les nouveautés de l’année 2016. Des activités comme la rigolothérapie, la marche, l’environnement et les abeilles sont au programme.

La rigolothérapie compte parmi les nouveaux ateliers du Fare Metua de Faa’a. Il vise à "prendre conscience de l’extraordinaire pouvoir du rire, à fuir la grise mine". Il sera animé Martine Beovardi, tandis que Wanda Lagarde, apicultrice, sera chargée des ateliers environnement/abeilles.

"Il sera question de l’abeille dans son environnement, de l’impact de l’homme sur les abeilles, de leur mode de vie, de leur sensibilité, d’apiculture aussi…Pour cela j’animerai deux sessions théoriques, nous visionnerons un film et nous irons visiter un rucher. Mais attention", prévient l’apicultrice, "tout cela ne sera pas suffisant pour devenir soi-même apiculteur ! Les stagiaires auront des notions par toutes les compétences et connaissances requises."

Le Fare Metua propose aussi depuis cette année 2016 des ateliers chant, cuisine, marche ou bien encore zumba. Il organisera régulièrement des conférences sur des thèmes variés. "Nous allons par exemple faire venir Sos Suicides, Vivre sans drogue", annonce Isabelle Sachet, président de Fare Metua à Faa’a. Fondé en 2001, cette association vise à "promouvoir et mener une politique d’éducation des personnes, des familles et de la jeunesse, amenez les personnes à une paternité et une maternité responsable, former des artisans de paix".

Depuis sa création, le Fare Metua de Faa’a a travaillé sur le développement personnel à travers un accompagnement en groupe des entretiens individuels. "Répondre aux besoins de chaque personne est essentiel, cela amène chacun à s’interroger sur sa propre nature : qui suis-je en tant que personne ? et à trouver des pistes pour mieux vivre dans son environnement de vie, dans une famille et un fare aux caractéristiques propres. Nous nous adressons à tous et travaillons sur la relation avec l’autre."

D’après Isabelle Sachet, "nous avons le souci de la parentalité. Nous nous attachons à apprendre aux jeunes à devenir des parents engagés. Comme le dit l’expression on devient parent, ça s’apprend. " Aujourd’hui une trentaine de personnes sont membres de l’association. Jeudi dernier, à l’assemblée générale, ils étaient près de deux tiers. Tous ont un accès libre aux conférences.

Programme

Rendez-vous au Fare Metua no Faa’a dans l’ancienne école Oremu dans les hauteurs de Puurai.

Mercredi 3 février : réflexothérapie de 16 heures à 19 heures.
Jeudi 4 février : marche de 16 heures à 17 heures et zumba à partir de 17 h 30.
Lundi 8 février : écoute, partage – finances de 16h30 à 20h30.
Mardi 9 février : environnement de 16h30 à 18h30 et chant de 18h30 à 20 heures.
Jeudi 11 février : marche à 16 heures et zumba à 17h30.
Lundi 5 février : écoute, partage – finances de 16h30 à 20h30.
Mardi 16 février : environnement de 16h30 à 18h30 et chant de 18h30 à 20 heures.
Mercredi 17 février : Réflexothérapie de 16 heures à 19 heures.
Jeudi 18 février : marche à 16 heures et zuma à 17h30.
Lundi 29 février : cuisine de 16 heures à 18 heures et défis de la parentalité de 18 heures à 20 heures.

Pratique

Tél. 87 28 80 01
faremetuafaaa@gmail.com


Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 3 Février 2016 à 15:58 | Lu 647 fois






1.Posté par emere cunning le 08/02/2016 08:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sûrement sympa la rigolothérapie !
Mais ce serait encore plus chouette si les éducateurs de ces fare metua se concentraient sur leur mission première, draguer et ramener à eux ces très (trop) jeunes parents et les responsabiliser en leur apprenant cet autre dur "métier" qui est le leur, pas rigolo du tout. Pas si évident que le schmilblick avance de ce côté là, il n'y a qu'à voir le nombre incroyable de jeunes en couple avec deux, trois petits alors que, bien souvent, ils n'en ont pas les moyens. Toutes nos écoles devraient même y consacrer quelques bonnes heures bien préparées, avant qu'il soit trop tard.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 16 Décembre 2017 - 17:03 Aérien : Air France s'aligne sur la baisse des prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance